logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Marseille : Guide PCEM1

La PCEM1 : premier cycle, première année. C’est un concours d’entrée en soi, qui peut durer jusqu’à 2 ans maximum à Marseille (aucun triplement n’est autorisé par le doyen actuel Jean-François Pellissier). C’est cher payé en temps, mais quand on aime et que la détermination est là...

Marseille connaissant un fort taux de recrutement par rapport au nombre d’inscrit (En 2007/2008 : 2930 inscrits pour un NC de 345), toute expérience de succès paraît bonne à prendre... N’hésitez donc pas à vous manifester en cas de réussite de votre première année en prenant contact avec les auteurs de l’article pour contribuer, si le cœur vous en dit, par le biais d’une interview.

Les auteurs :

Romain, ancien primant PCEM1, promotion 2007.

Fabrice, ancien primant PCEM1, promotion 2004.

Figaro, ancien doublant PCEM1, promotion 1999.

Pré-inscriptions

Dans le courant du mois d’avril, sur le site de la fac, à cette adresse.

Quel est le programme du PCEM1 à Marseille ?

Le programme de la première année est disponible sur le site de la faculté, dans la rubrique "Premier cycle", et "Enseignement" dans la liste "Première année". [1]

Programme et modalités des épreuves + barème

1er Quadrimestre

Discipline Type d’épreuve Barème en points
Biologie Cellulaire QCM 40
Biochimie QCM 60
Biophysique QCM 60

-  2ème Quadrimestre

Discipline Type d’épreuve Barème en points
Anatomie QCM 40
Physiologie QCM 40
Embryologie-Reproduction QCM 20
Histologie QCM 20
Biostatistiques QCM 20
Sciences Humaines et Sociales Questions rédactionnelles 80

Vous l’avez compris, la PCEM1 à Marseille, c’est un peu la science du QCM. Qui a dit : QCM = plus facile ? C’est faux. La PCEM1 est un concours et le reste jusqu’au bout.

Le concours comprend donc un total de 380 points (19 coefficients). Pour vous donner une petite idée du niveau qu’il faudra avoir pour être admissible dans une section donnée (et non reçu qui signifie avoir 10 de moyenne), voici les listes des derniers admis lors des concours précédents avec leur moyenne sur 20 :

Concours 2007 :

-  Médecine : NC 345 ; le 1er (Major de la promotion) avait 18,30/20 - le dernier à intégrer Médecine (414e) : 14,94
-  Odontologie : NC 66 ; le 1er à choisir Odontologie avait 18,11/20 - le dernier 14,76 (444e)
-  Maïeutique (sages-femmes) : NC 36 ; le 1er à choisir Maïeutique avait 17,01/20 (61e) - le dernier 14,40 (521e)
-  Kinésithérapie : NC 125 ; le 1er à choisir Kinésithérapie avait 16,38/20 - le dernier 10,31
-  Ecole de manipulateurs en radiologie : NC 50 ; le 1er à choisir Manipulateur en radiologie avait 14,54/20 - le dernier 10,52

Concours 2006 :

-  Médecine : NC 344 ; le dernier a intégrer médecine (425e) avait 14,25/20
-  Les autres chiffres sont inconnus.

Concours 2005 :

-  Médecine : NC 305 ; le 1er avait 18,46/20 - le dernier à intégrer Médecine : 14,51
-  Odontologie : NC 66 ; le 1er à choisir Odontologie avait 17,98/20 - le dernier 14,22
-  Maïeutique (sages-femmes) : NC 35 ; le 1er à choisir Maïeutique avait 16,41/20 - le dernier 13,48

Ainsi, globalement, il faudra viser autour de 15 de moyenne au minimum pour avoir le choix entre les différentes orientations proposées.

Comment fonctionne le système de notation par QCM ?

Un QCM se compose d’une question, de 5 propositions dont les énoncés peuvent parfois être exclusifs pour les plus simples. Il s’agit de cocher au crayon, sur une grille, les réponses paraissant justes. Cocher signifie qu’on la pense vraie, ne pas cocher signifie qu’on la pense fausse. La correction est automatisée. Pour chaque QCM, 5 réponses correctes rapportent 1 point, 4 réponses correctes 0,5 point, 3 réponses correctes 0,2 point, 2 et moins de réponses correctes ne rapportent rien. Enfin, le temps imparti pour chaque QCM est de 1min30 (18 secondes par item).

Ce qui explique la nécessité de bien maîtriser le sujet et s’entraîner dans les annales avant le-dit concours pour gagner du temps sur les QCM qui vous sembleront les difficiles (généralement, il s’agira de la RMN en biophysique, des métabolismes en chimie...). En effet, certains professeurs restent dans la même optique de questions depuis des années : c’est là que vous devez gagner du temps en sachant à quoi vous attendre.

Le détail de l’épreuve de contrôle des connaissances en Sciences Humaines et Sociales (SHS) est disponible dans la section correspondante.

Les polycopiés

La disponibilité des polycopiés est fonction des disciplines. Ces derniers présentent des intérêts divers. Il existe une permanence dans la faculté de la Timone, mais celle ci n’est pas ouverte tous les jours, notamment le mardi où seuls les boursiers peuvent s’approvisionner en polycopiés. Le coût total de ces polycops pour l’année est d’approximativement 100 €. Pour les boursiers échelon 5, ces poly sont gratuits sans avance. Pour ce qui est des heures d’ouverture, on peut les consulter sur place (couloir principal de la faculté au rez-de-chaussée, rive droite).

Le prix des livres de biologie cellulaire et de résonance magnétique nucléaire, disponibles à l’extérieur, n’est pas inclus (voir plus bas).

Vous pourrez également vous procurez les annales des 2 années précédentes. Pour les années d’avant, recherchez un ancien P1 (ou un gentil doublant) qui les possède déjà ou référez-vous à l’association des étudiants de la fac (AEM2) qui les met à disposition de ses adhérents.

Avis de Romain

La plupart des polycopiés comporte des schémas pour vous aider à comprendre et visualiser les notions du cours. Ceci n’a pas été fait au hasard : sachez-vous en servir pour gagner du temps dans votre apprentissage et rendre moins abstraites certains paragraphes de vos cours !


Premier quadrimestre

Peut-être pas le plus difficile en théorie, mais le plus ennuyeux sans aucun doute dans le sens où c’est le quadrimestre où vous aborderez le moins le médical à proprement parler. Il va donc s’agir d’un quadrimestre où vous acquérirez les bases en biologie pour comprendre la physiologie et les autres matières plus liées à la médecine. À moins d’être un grand fanatique de la molécule et du proton, on risque de trouver ces 4 premiers mois relativement longs. Quoique... votre vie n’aura probablement jamais défilé aussi rapidement que pendant cette année. On se rend vite compte que tout se joue sur un équilibre précaire entre un travail intensif et des rares mais oh ! si agréables moments de détente.

Le but de ce quad reste tout de même de vous faire acquérir une culture scientifique de base.

Biologie Cellulaire : (40 points)

Généralités et avis de Figaro

Ce sera la partie intéressante et intellectuelle du 1er quad. Un bon gros bouquin blanc qui fait peur, mais... chaque jour à la fois. Il s’agit du livre du Pr Pierre Cau et du Pr Seïte, cet ouvrage portant le nom de sa discipline, édité chez Ellipses [2]. La "Bio Cé", comme on l’appelle, est enseignée par une grande ponte de la discipline, c’est peut-être même le meilleur enseignement de France - donc difficile et sélectif.

La forme a peut-être changé, mais pas le fond : les schémas du livre sont vitaux.. il faut y réfèrer le maximum des données du texte en annotant. À la fin de ma deuxième année, je révisais ma bio cé sans ouvrir le livre - j’ai du mal à y croire maintenant que j’y pense, mais c’est bel et bien vrai, et c’est grâce au système pédagogique développé autour des schémas.

Les Enseignements Dirigés [3], présidés par Monsieur Cau en personne, sont indispensables. Ils donnent une idée du type d’évaluation proposée en QCM, qui, soit dit en passant, demande plus de réflexion que les autres.

C’est un enseignement intégré au cours duquel vous étudierez successivement la structure et fonctions des différents organites intracellulaires, leurs interactions pour terminer sur la communication intercellulaire.

Avis de Fabrice

Peut-être faut-il un peu modérer la notion de difficulté de la matière. C’est en effet l’une des matières qui m’a semblé la plus facile. Il est à mon sens tout à fait possible de ramasser pas mal de points. Pour ce qui est de la méthode de travail, je me suis simplement astreint à lire au moins un chapitre par jour (un gros chapitre ou 3 petits chapitres selon la taille). Je n’ai pas appris les schémas par coeur (à force de lire et de relire le livre ça finit par "rentrer"). Cela dit, je pense qu’apprendre les schémas par coeur n’est pas forcément une mauvaise méthode.

Pour ce qui est de l’épreuve proprement dite, il y a effectivement une grande place laissée à la réflexion par le bias d’exercices consistant en l’interprétation de résultats d’expériences (à peu près la moitié des QCM). C’est probablement la partie qui peut poser le plus de problèmes. A ce titre, il est important de bien comprendre les méthodes d’études en biologie cellulaire (chapitre 3 du livre). Il faut aussi s’entraîner sur les exercices d’annales. Enfin, il est possible d’acheter un livre de travaux dirigés proposé par les professeurs responsables de l’enseignement aux mêmes éditions [3].

Avis de Romain

La matière peut paraître rebutante au premier abord : le jargon est purement associé à la biologie/biochimie et on a souvent l’impression que le manuel est écrit dans une langue étrangère quand on débute les vrais premiers chapitres (à partir du 4). Il faut s’accrocher et ne pas se laisser impressionner : la matière en elle-même est très simple et va nécessiter de votre part beaucoup de compréhension. Ca a été la clé pour moi pour les schémas (légendes) que je n’avais ainsi pas besoin d’apprendre par cœur : le mécanisme étant décrit dans le texte et résumé par la suite, la redondance fait aussi en sorte que tout rentre assez rapidement.

Je vous conseille de ne pas mettre de côté les chapitres 2 et 3 pour les ED, en particulier le chapitre 2 (qui ne sont pas directement au programme du concours) qui contient les informations nécessaires à la décortication de base des ED, à savoir analyser une séquence protéique, reconnaître les sites putatifs de glycosylation, les régions hydrophobes et les peptides signaux. Quant au reste, les EDs faits en cours sont utiles car souvent repris sous une forme légèrement modifiée le jour du concours.

Cette matière peut paraître accessoire mais elle est la base de la compréhension des mécanismes biologiques à l’échelle cellulaire et globale.

Biochimie : (60 points)

Ce sera la partie la plus ennuyeuse de tout le programme. Beaucoup de "par coeur", et des noms de molécules qui se transforment à la chaîne au gré des enzymes que nous avons le malheur d’abriter... Pas de secret. Il faut apprendre sans faire d’impasses !

De façon générale, vous aborderez la structure et les métabolismes des principaux métabolites impliqués dans le fonctionnement du corps humain, à savoir les glucides, les lipides, protides et acides nucléiques.

Il existe des polycopiés, supports pratiques à compléter pour la prise de notes, mais rien ne peut remplacer la présence en cours. Comme dans toutes les disciplines, à l’exception de la Biologie Cellulaire et de l’Anatomie, c’est le cours en amphithéâtre qui fait foi.

Biophysique : (60 points)

C’est un peu l’intermédiaire. Plus intéressant, mais ça reste de la théorie à avaler. Quelques aspects pratiques sympathiques. Dans l’ensemble, il ne faut pas s’attendre à un enseignement et des contrôles de connaissances (ie examens de fin de quadrimestre) de type terminale - tout, à l’exception des Sciences Humaines et Sociales, se contrôle par QCM, et les calculs sont présents : il faudra savoir les effectuer rapidement. De même, ne négligez par les formules qui même si elles n’ont pas d’application pratique peuvent être demandées indirectement. (ex : item demandant si tel composant de la formule est proportionnel ou inversement proportionnel à un référent)

L’enseignement de Biophysique comprend plusieurs sous-modules : optique, biorhéologie, interaction des rayonnements ionisants avec la matière et atomistique, radioprotection, imagerie médicale et enfin sons et audition.

Il existe un livre détaillant les cours sur la résonance magnétique nucléaire, par le Dr Vion-Dury (22,33 euros), à la même édition que le livre du Pr Cau (Ellipses). Tout bon libraire médical à proximité de la faculté le connaît.

Quel bilan pour le premier quadrimestre ?

Le premier quadrimestre est une bonne occasion pour se décourager, surtout dans le premier mois. Mais le découragement n’est pas justifié, c’est réellement une fausse impression. Nombreux sont les touristes au premier quadrimestre, et votre mission est justement de ne pas faire partir de ceux-là, car une erreur n’est pas permise. C’est un concours, il faut "juste" être meilleur que les autres.

Donc en premier lieu, aller jusqu’au bout... La session d’examens a classiquement lieu mi-janvier, suivie de quelques jours de récupération. Vous n’aurez PAS les résultats de ces épreuves... il faudra attendre la fin.

Vacances

Faut-il travailler pendant ces quelques jours de battement entre les premières épreuves et la reprise du deuxième quadrimestre ? La réponse est non. Le plus productif est de prendre l’air. Aucune discussion n’est admise à ce sujet.

Je profite des quelques jours entre la fin de la première série du concours et la reprise du Lundi pour quelques mots : avez-vous entendu parler des "écuries" ? Ce sont des organismes privés qui entraînent les étudiants dans le cadre des modalités du concours, contre monnaie sonnante et trébuchante. Les tarifs peuvent monter très haut.

La question de la nécessité de s’inscrire à une telle écurie est très souvent soulevée par les personnes s’inscrivant en première année. Les pourcentages de réussite qu’elles affichent peuvent s’avérer très alléchant. Toutefois, il est parfaitement possible de réussir sans écurie, leur principal avantage étant de maintenir une certaine pression sur les étudiants qui ainsi travaillent régulièrement. Ce sujet a été abordé de nombreuses fois sur le forum. La fonction "rechercher" vous fournira plus d’informations.

L’Association des Étudiants en Médecine de Marseille (AEM2) organise des écuries pour un prix dérisoire. Et je crois pouvoir dire que ça devrait suffire. Ce sont majoritairement des P2 et D1 (2 et 3ème années) qui les organisent, ils savent de quoi ils parlent. Ce sont de simples séances de QCM + correction (une séance de 1 à 2 heures par semaine). Cette écurie organise également un concours blanc avant chaque session et des sessions (à partir de 18h) de "night tutorats" qui permettent aux étudiants, répartis en petits groupes, de poser toutes leurs questions à des tuteurs en P2/D1. C’est aussi un moyen de corriger ensemble des annales. En ce qui concerne les sciences humaines, l’écurie de l’AEM2 distribue à ses adhérents les textes soigneusement rédigés.

Pour plus de renseignements, il vaut mieux les contacter directement au 04.91.32.45.43. Ou encore, attendre qu’ils saisissent le micro de l’amphithéâtre propédeutique, comme ils en ont l’habitude, au début de l’année. Leur local se situe dans la faculté, pas très loin de l’office de polycopie. (aile rouge). Enfin, il existe un site internet de l’AEM2.

D’ailleurs, le site de la faculté a une section à ce sujet, dans la rubrique "Enseignement" puis "politique pédagogique du comité d’études".


Deuxième Quadrimestre

Reprise ! Le 2ème quad est plus fatigant, on y entre moins en forme, mais avec plus d’expérience, plus d’efficacité ainsi qu’un contenu d’enseignement bien plus motivant. Ce sera le quadrimestre le plus médical de votre année où seront enseignées des matières de base dont la connaissance reste indispensable tout au long du cursus.

Anatomie : (40 points)

Pas simple mais tellement mieux que la molécule ! Un programme bien chargé, mais un peu comme pour la bio cé, les schémas et autres dessins sont d’une grande aide. Reporte le maximum d’informations dessus si tu en ressens le besoin !

Le cours se présente sous la forme de 2 polys texte + 3 polys schémas (2 polys associés au 1er poly texte et un dernier poly schéma associé au 2e poly texte) ; Il ne faut pas non plus hésiter à colorier vos schémas si ça peut vous permettre de rendre la chose plus attrayante à apprendre, et puis aussi pour faire ressortir les vaisseaux, etc. Bien entendu, aucun dessin n’est demandé aux épreuves, qui se déroulent par ... QCM.

Mais savoir annoter un schéma peut être utile lorsqu’on est évalué par QCM sur une légende... Faites travailler votre mémoire visuelle, utilisez la chance d’avoir des schémas pour en faire les supports d’un texte riche et pas toujours simple en soi, plutôt que de transformer ces mêmes schémas en données supplémentaires à ingurgiter.

Parfois, certains détails décrits dans le poly texte ne seront pas présents sur les schémas (surtout pour le premier poly). Dans ce cas, n’hésitez pas à vous référer aux ouvrages d’anatomie présents à la BU (en particulier le Netter qui est très bien illustré mais ne comporte pas de texte).

L’enseignement d’anatomie comprend deux grandes parties : une première partie où sont traités le contenu des cages thoraciques et abdominales ainsi qu’une introduction au système nerveux ; et une seconde partie, plus biomécanique, traitant de l’ostéologie et de l’anatomie des membres supérieurs et inférieurs.

Physiologie : (40 points)

Maîtresse comme l’est l’anatomie, intéressante au même titre, c’était ma matière favorite avec cette dernière. La meilleure occasion de se rapprocher de la médecine et de prendre de l’intérêt dans ses études, d’autant que les informations délivrées restent souvent très utiles à la suite des études. Elle aborde les différents mécanismes en relation avec le fonctionnement normal du corps humain.

Souvent, les polycopiés de physiologie comprennent l’intégralité du cours. Cependant, s’y rendre peut aider à mieux les aborder. Les profs ont en effet souvent tendance à donner des petits conseils ou moyens mnémotechniques pour retenir tel ou tel phénomène physiologique. Par ailleurs, sachez que le professeur James a souvent tendance faire un cours plus complet que celui présent dans ses polycopiés. Il faudra donc ressortir votre plume !

Vous étudierez ainsi les grandes fonctions de l’organisme : physiologie cardio-vasculaire, respiratoire, transmission neuronale, système nerveux végétatif, milieu intérieur, homéostasie…

Biostatistique : (20 points)

Ce sont les données de base qui permettent, plus tard, de comprendre les articles scientifiques et les méthodes de comparaisons. Cela peut plaire, mais je parie que vous n’avez pas choisi médecine pour ça. Cela dit, pour cette discpline comme pour les autres "petites" disciplines, un mot d’ordre : ne pas en faire une impasse : les 20 points y étant alloués n’étant absolument pas négligeables.

Le polycopié est complet, mais avoir un supplément d’information peut se révéler utile. Le mieux reste de faire le programme avec un temps d’avance, de façon à vous pouvoir vous entraîner un maximum avec les exercices présents dans les annales, car dans cette matière, il est encore plus question de rapidité, l’épreuve s’effectuant en une demi-heure. Vous autres passionnés des mathématiques, perdus dans votre cursus, n’en aurez pas besoin...

Embryologie / Histologie : (20 chacune -> 40 points)

Je les ai regroupées car elles sont du même accabit : un ensemble de données à avaler. L’histologie consiste en l’étude des tissus. Vous aborderez les éléments du tissu conjonctif tout en passant par les tissus musculaires, nerveux, en étudiant les différents types cellulaires présents ainsi que leurs multiples fonctions.

Ces deux disciplines comportent un certain nombre d’informations qui restent directement utiles pour la suite du cursus.

Vous croyiez connaître la reproduction ? Accrochez-vous...
L’embryologie consiste en un enseignement séquencé en 2 grandes parties : la première vous fera aborder la méïose chez les gamètes masculins et féminins ainsi que la fécondation, alors que la seconde se concentrera sur le développement de l’embryon durant les 4 premières semaines après sa conception.

Sciences Humaines et Sociales : (80 points !)

Généralités et avis de Figaro

Le gros morceau qui embête tout le monde... le principe est simple. Enseignement magistraux classiques. 60 sujets (depuis 2007/08) distribués au fur et à mesure des enseignements ; en moyenne, 2 pour 2 heures. 2 sujets tirés au sort le jour de l’examen. Un cadre contenant 18 lignes pour répondre à chacun (réponse qu’on aura pris soin de préparer durant l’année...) et un système de mots-clés à la correction des copies.

Beaucoup s’escrimaient à faire tenir leurs réponses sur 18 lignes chez eux... je trouvais que ça n’était pas très utile si on ne s’en souvenait pas, ou si l’on fournissait excessivement d’efforts ou de temps pour le faire, alors j’ai plutôt fait des fiches qui tenait sur une feuille, avec couleurs et soulignés. Sur le plan mnémotechnique, bien plus efficace.

Avis de Fabrice

Le travail demandé dans cette épreuve est bien sûr un travail d’intense mémorisation mais aussi de synthèse. Vous verrez de nombreux étudiants noircir au maximum leur 18 lignes et partir à la recherche du stylo qui écrit le plus fin. En fait, les textes demandés tiennent largement (pour la plupart) dans les 18 lignes (très souvent moins). Enfin, ne négligez pas la syntaxe et la qualité de l’écriture : c’est la seule épreuve où le correcteur est humain (les copies sont corrigées par 2 correcteurs en binôme). Pour ma part, j’ai imprimé des cadres de la taille de celui donné le jour du concours dans lesquels j’ai rédigé mes questions au fur et a mesure de leur "découverte" (environ 8 par semaine). J’arrivais à en apprendre par coeur 2 par jour. Pour la méthode, chaque jour je récitais 20 à 30 textes et chaque week end, je récitais 2 fois tous les textes.

Avis de Romain

Les modalités de contrôle connaissances pour cette matière ont été grandement changées l’année suivant celle où j’ai passé mon concours (2007). Désormais, en plus de réciter 2 textes (sur 60) par cœur (au lieu de 4 pour 120 textes), seront posées 10 questions rédactionnelles sur les cours effectués en amphithéâtre qui, elles, porteront sur l’intégralité des cours. Il faudra donc désormais, en plus d’apprendre ses textes, apprendre sa SHS comme toute autre matière à QCM. Même si cela peut paraître rebutant, je vous conseille de ne prendre AUCUN retard au niveau de l’apprentissage de vos textes. Vous risqueriez d’en pâtir au moment des révisions du second quadrimestre qui sont beaucoup moins longues qu’au premier.


Ma (p)référence à moi

La seule référence faisant foi au concours : les cours de la FAC. N’allez pas chercher ailleurs, sauf occasionnellement, si vous avez à tout prix besoin de comprendre une notion trop mal expliquée par la fac. On ne vous interrogera QUE sur les cours de la fac. Poly de la fac, notes prises à la fac, bouquin du Pr Cau, éventuellement celui de la résonance magnétique nucléaire par le Dr Vion-Dury.

Ouvrages utiles

Voici une liste non exhaustive de bouquins qu’il peut être utile de consulter durant l’année en cas de problème. Les prix sont donnés à titre indicatif. J’ai acheté la plupart de ces livres par internet sur les sites Alapage, Amazon et Priceminister (livres d’occasion). Il existe également une librairie bien achalandée à côté de la fac Timone (Arcadia et Librairie des Facultés). Les étoiles (*) notées à la suite de chaque titre dans la liste indiquent mon appréciation de l’utilité de l’ouvrage pour la première année (° = inutile ; une étoile = peu utile , 4 étoile = indispensable).

Certains des ouvrages sont présents dans la grande bibliothèque - les liens sont disponibles en cliquant sur les noms des livres en question.

Biophysique :

-  Biophysique des radiations et imagerie médicale par Dutreix, Desgrez, Bok et Vinot ; éditions Masson **
-  Biophysique par Aurengo, Petitclerc et Gremy ; éditions Médecine-Sciences/Flammarion (49,40 euros) **
-  Biophysique par Galle et Paulin ; éditions Masson (23,75 euros) ***
-  Cours de résonance magnétique par Vion-Dury ; éditions ellipses (22,33 euros) ****

Biochimie :

-  Atlas de poche de biochimie par koolman et Rohm ; éditions Médecine-Sciences/Flammarion (42,75 euros) **
-  Biologie moléculaire par Feifelder ; éditions Masson (27,55 euros) °

Biologie cellulaire :

-  Biologie cellulaire par Cau et Seïte ; éditions Ellipses (35,15 euros) ****
-  Exercices corrigés de biologie cellulaire par Cau ; éditions Ellipses (15,68 euros) ***
-  Biologie cellulaire par Maillet ; éditions Masson (24,70 euros) °

Anatomie :

-  Anatomie 1,2,3 et 4 par Le Chevallier ; éditions Médecine-Sciences/Flammarion (100 euros les 4 tomes) **
-  Atlas d’anatomie humaine par Netter ; éditions Masson (76 euros) ***
-  Anatomie humaine par Delmas et Rouvière (210 euros les 3 tomes) *
-  Petit atlas d’anatomie par Kamina ; éditions Maloine (19,95 euros) °

Physiologie :

-  Atlas de poche de physiologie par Silbernagl et Despopoulos ; éditions Médecine-Sciences/Flammarion (42,75 euros) **
-  Lecture accélérée de l’ECG : Un enseignement programmé pour une interprétation systématique des électrocardiogrammes par Dubin, éditions Maloine (29,45 euros) **

Histologie :

-  Atlas de poche d’histologie par Kühnel ; éditions Médecine-Sciences/Flammarion (45,60 euros)°

Biologie de la reproduction et du développement :

-  Atlas de poche d’embryologie par Drews ; éditions Médecine-Sciences/Flammarion (43,70 euros) *
-  Biologie du développement par Le Moigne ; éditions Masson (18,53 euros) **


Facultés Timone et Nord

Les cours en première année ont désormais TOUS lieu à la Timone. Il n’y a donc plus lieu de parler de débat Timone/Nord. Seuls les DCEM2 et plus peuvent être dispatchés à Nord pour leurs études. Les cours sont repartis dans 4 amphis, à savoir les amphis de propédeutique, A, B et 3. Ils ont lieu à la fois le matin et l’après-midi et sont strictement similaires. Au total, votre semaine comportera donc une vingtaine d’heures de cours. Vous serez répartis soit le matin soit l’après midi le jour de votre inscription, sachant que, de façon générale, ce sont les étudiants se destinant aux enseignement de kinésithérapie qui auront cours les après-midis.

Par ailleurs, il peut être bon de savoir que la faculté organise des journées durant lesquelles les lycéens futurs bacheliers se prédestinant à la PCEM1 peuvent poser des questions à différents intervenants. Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de la faculté dans la section correspondante. [4]

La Bibliothèque Universitaire (communément appelée BU) est ouverte tous les jours de 8h à 19h (pour la section BU recherche) et 20h pour l’autre partie de la BU. Il faudra y souscrire en début d’année pour pouvoir éventuellement y emprunter des ouvrages sur une période limitée. La bibliothèque dispose également d’ordinateurs avec un accès à internet. Pour les petits malins qui souhaiteraient surfer là où bon leur semble en toute impunité, il est bon de savoir que l’ensemble de la fac est couvert par un réseau WIFI accessible à tous. A vos ordis portables donc ! ;-)

Pour les repas, vous pourrez au choix manger à la cafétaria de la fac (qui pratique des tarifs adaptés aux étudiants) qui se trouve tout au bout du couloir bordant le grand hall, près de l’aile verte [5], soit au restaurant universitaire (RU) qui lui se trouve à gauche et en face de la sortie principales de la faculté (commune avec les pharma). Vous pourrez y acheter des carnets de 10 tickets pour 28 euros (2,80€ le repas si vous vous les procurez par le biais de tickets, sinon ça sera 2,90€). Les repas au RU comprennent une entrée, du pain, un plat principal, et un dessert. Voilà donc de quoi manger équilibré ! Et c’est important en P1.

Quant au reste...

…Les questions posées aux professeurs se font par l’intermédiaire de papiers que vous pourrez ensuite déposer dans le bureau des appariteurs.

Faites-vous les artisans (les artistes ?) de votre réussite. Après tout, vous êtes mieux placés que quiconque (vos co-étudiants, vos amis, nous..) pour savoir si vos méthodes vous conviennent. Développez vos techniques !

Et n’hésitez pas à contacter les P2-D1, voire dinos, du forum Marseille Remede, pour ce qu’il est de la PCEM1 marseillaise. Ils se feront un plaisir de vous répondre. La fonction "Rechercher" vous y sera également très contributive.

Et enfin : récits d’une année de PCEM1 marseillaise : Fabrice vous livre son expérience de P1 2004. [6]
Romain vous raconte son expérience de P1 2007. [7]

Notes :

[1Le programme du PCEM1 sur le site de la Faculté

[2Couverture du livre de cours, Biologie Cellulaire, par les professeurs Cau et Seïte

[3Couverture du livre d’exercices, Biologie Cellulaire par le professeur Cau

[4La section "Présentation des études au lycéens" sur le site de la fac de la Timone

[5Le plan de la faculté

[6Petite synthèse d’une année de P1 à Marseille par Fabrice, ancien primant

[7L’interview et la fiche contact de Romain, ancien primant

livreslivrescontactspublicationstwitter