logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique

Angers : tout savoir sur l’histologie

0 partage mail facebook twitter linkedin

salut à vous ô carabins chéris.

************************************************************

HISTOLOGIE

************************************************************

HISTOLOGIE : nf. Discipline médicale qui étudie les tissus.

La matière qui nous intéresse aujourd’hui est l’histologie, matière ô combien appréciée des carabins en herbe qui finissent par rêver toutes les nuits de cellules gliales, jonctions scalariformes et autres capillaires sanguins. Miam miam.

L’histologie est donc l’étude des tissus, quels qu’ils soient. On y voit la formation de ces tissus (normal donc que l’histologie soit indissociable de l’embryologie et que ces deux matières possèdent une épreuve commune aux partiels), la composition microscopique et macroscopique de ces tissus, leurs propriétés et leurs rôles divers (et variés).

Pour résumer, il faut comprendre qu’un tissu est l’agencement organisé de cellules et de composantes non cellulaires (protéines, cristaux minéralisés). Tous les grands systèmes (digestif, respiratoire, musculaire, cutané), enfin tout le corps humain, est composé de tissus, différents les uns des autres. Même le sang peut-être considéré comme un tissu : il contient du liquide (eau), des protéines et des cellules (les fameux "éléments figurés" du sang, comme les globules rouges, les lymphocytes, les plaquettes...).

En P1 on se propose de vous en faire étudier un certain nombre à l’état physiologique (sain), avec leur structure, leur architecture et la compréhension des mécanismes physiologiques qui les régissent (un tissu organisé de telle ou telle façon aura un rôle spécifique selon sa structure) pour qu’ensuite vous voyiez la différence avec les tissus pathologiques... (cf TP d’ana path en D1)

l’organisation se déroule comme suit :

Cours magistraux 56 heures (histo+embryo), réparties sur les 2 semestres
Enseignement dirige 14 heures (que histo)
EPREUVE en mai (épreuve commune)
DUREE 2 heures
COMPOSITION QCM (au maximum 60) : 50% de la note
+ Dessins (faits ou a faire) a légender et/ou questions rédactionnelles : 50% de la note
noté sur 20 points (sur les 220 que compte le concours)

précisions :

QCM (50% de la note) : il y en avait 30 en 2001-2002, 45 en 2002-2003, sur tt le programme (histo comme embryo). Les QCM sont relativement nouveaux pour les profs (ça fait 3 ans qu’ils en font) donc ils se cherchaient au départ, puis au fur et à mesure le nombre augmente et ils deviennent plus durs et plus variés. Attention dnoc à cette partie de l’épreuve qu’l ne faut surtout pas négliger.

QROC (+ dessins) : moitié de la note. Questions courtes, précises, sur histologie et embryo. (chaque matière est bien distincte de l’autre). Schémas possibles à légender, ou à faire (l’année dernière par exemple : dessiner une coupe horizontale de la paroi oesophagienne...)

NE PAS TRAINER. Les deux heures passent très vite et vous n’avez pas le temps de lacher le crayon. Arriver aux partiels en sachant votre cours sur le bout des doigts, le temps de réflexion n’est pas inclus. Si vous savez votre cours, ce sera automatique et vous aurez plus de temps pour les QCM qui, du coup, méritent réflexion (attention !! en histo-embryo, certains QCM sont très douteux et litigieux. Pensez à poser des question sur ces QCM "limites" aux profs pendant l’année, de façon à ne pas être désarçonné si vous tombez sur l’un d’entre eux au CC.)

Le programme : le bloc d’histo est relativement épais, les cours commencent dès le mois de septembre et font partie de ceux qui finissent en dernier, en avril. En plus des cours il existe des TP, en labo, pour illustrer les grands chapitres de l’année. Un conseil : quelque soit le prof (on ne sait jamais sur qui vous tomberez), sachez très bien votre cours en arrivant au TP.

TISSUS CONJONCTIFS : cours intéressant, prend pas mal de temps (le prof, Mr Baslé, est génial) et fixe les bases de l’histo, qui vous seront utiles pendant toutes vos études.

EPITHELIUMS DE REVETEMENT : cours général indispensable, qui donne le B-A-BA des épithéliums, substantif à la délicate sonorité qui vous suivra tout au long de vos études.

TISSU GLANDULAIRE : relativement facile

TISSU VASCULAIRE : court mais utile pour d’autres cours (cardio notamment et nephro en P2)

TISSU MUSCULAIRE : très long et un peu chiant, faites des fiches. Comprend :
tissu musculaire lisse
tissu musculaire strié squelettique
tissu musculaire strié cardiaque

TISSU DIGESTIF : aide à la compréhension de la physio digestive.

FOIE : court et pas très dur. Aide à la compréhension de l’hépato-gastro en D1 (vous n’y êtes pas encore...)

TISSU NERVEUX : le même prof que les TC, donc intéressant. Aide (un tout petit peu) à la compréhension de la neuro en P2. Comprend :
tissu nerveux central (cerveau et moelle épinière)
tissu nerveux périphérique (nerfs)

PEAU (TISSU CUTANE) : nouveau cours, qui existe depuis l’année dernière. Le dernier de l’année.

CONCLUSION

Matière à apprendre par coeur s’il en est, c’est néammoins intéressant si on la bosse bien. Ce qui nécéssite pas mal de boulot, quand même. Bossez les QCM et les annales, c’est toujours le même genre de questions qui tombe.
Et les TP sont vraiment sympas (enfin ça dépend des profs...).

Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
Publicité
livreslivrescontactspublicationstwitter