logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Angers : tout savoir sur la P1

Quelques conseils qui peuvent s’avérer utiles pour ceux qui vont faire ou refaire une P1. cet article est le premier d’une longue liste : après avoir évoqué les aspects généraux de la P1 (travail, gérer le stress...) vous pourrez aller voir mes autres articles qui concernent chacun une matière (topo, description de la matière, nb d’heures...), ces articles étant plus partculièrement destinés aux étudiants d’Angers (les autres aussi mais les contenus des matières peuvent changer d’une fac à l’autre). bonne lecture et surtout bon courage !!

PS : cet article est en fait constitué d’un texte que j’avais écrit l’année dernière, à la fin de ma première P1, puis d’un article que j’ai écrit à la fin de ma deuxième P1, quand je savais que j’étais pris en P2 ; ça peut être intéressant de comparer l’état d’esprit un an après.

message de l’année dernière :

salut à tous.

au départ réponse à MiOuTe, ce message est devenu tellement gros que je fais, tout à fait modestement, partager ce que je sais (pas grand chose) aux nouveaux ou moins nouveaux qui arrivent dans le monde impitoyable de la médecine.

et en plus mes souvenirs et mes conseils sont tout frais puiske l’année dernière j’étais bizuth à Angers, et que j’ai loupé mon concours d’une place seulement... je suis le premier non classé... les boules.
bref

1) QUELQUES CONSEILS SUR LE TRAVAIL

en ce qui concerne les révisions pour les vacances avant la P1, je te conseille vraiment de profiter à fond des quelques jours de vacances qu’il te reste...
de décontracter et de t’éclater, pour faire le "plein"... pask’après tu te rendras compte que la P1, c’est un an (ou deux) de sacrifices.
en tout cas laisse tomber les révisions des cours de terminale et surtout de P1 avant la rentrée. tu ne saurais pas quoi apprendre, comment l’apprendre et surtout pourquoi l’apprendre.

PAR CONTRE : aussitôt que tu as tes premiers cours, faut t’y mettre illico presto, et efficacement.

bon le truc vraiment chiant c’est qu’en P1 quand tu as tes premiers cours tu sais PAS DU TOUT mais alors PAS DU TOUT ce qu’il faut apprendre et ce qu’il faut pas apprendre.

moi personnelement j’ai mis 3 mois à saisir le but des cours, à prendre du recul et à comprendre ce qu’on nous demandait. Paske tout ça, tu ne peux le comprendre qu’avec un minimum de recul, avec les annales (qui te montrent les questions qui tombent, et tu verras vite que des pages et des pages de cours sont inutiles, juste pour la culture. les questions qui tombent sont à peu près toujours ds le même genren quelque soit l’épreuve).

Et en ce qui concerne certaines matières (notamment bio cell et bioch) tu ne peux pas vraiment avoir une vue globale avant le deuxième semestre , au début moi en bio cell je voyais pas du tout où le prof voulait en venir... on voyait des cours sur la cellule, sur les mitochondries , etc... sans voir le rapport entre tout ça.

et en manière générale, cette vue globale tu peux l’acquérir au bout de 3 ou 4 mois, à mon avis.

mais evidemment même sans savoir trop où tu vas, faudra bien bosser dès le début, comme je le disais, paske si tu t’y mets en décembre t’es foutu... 8)

c’est ça que j’ai trouvé dur dans la P1 : c’est qu’au début j’ai appris des pages et des pages par coeur, sans savoir si c’était important. si bien qu’après, en janvier, je me suis rendu compte que j’avais appris des pages de physio par coeur, pour rien. enfin du moins c’est ce que je croyais.
paske avec le rceul, je me suis rendu compte que c’était pas du tout pour rien.
en effet l’aspect essentiel , selon moi, de la P1, par rapport à la terminale, est qu’en term on te demandait pas d’apprendre par coeur, ou alors très peu de cours.
alors qu’en p1 la mémoire à court et à long terme est essentielle.

en arrivant de terminale, ta mémoire est pas très performante, c’est à dire que tu mets des plombes à apprendre une demi-page, et que tu t’en rappelles pas deux semaines plus tard.

puis, comme tu auras des cours à n’en savoir que faire, tu verras que plus tu apprends de cours, plus ils t’en remettent.. tu crois arriver au bout, et hop ! tu te retrouves avec 15 pages de plus à apprendre !
et puis au fur et à mesure, tu te rends compte que tu apprends plus vite, et encore plus vite.

et arrivé en avril-mai, tu seras capable de bouffer des pages et des pages sans les oublier.
sans rire, juste avant les partiels, si tu as bossé très sérieusement pendant l’année, tu seras capable d’apprendre une page entière par coeur (anatomie par exemple, quand tu apprendras le trajet du nerf médian, avec rapports aux muscles et terminaisons sensitives et motrices...) en une demi-heure à peine. et en plus tu t’en rappeleras longtemps.

la mémoire , ça s’entraine, et plus tu apprends plus ta mémoire devient performante. c’est la seule propriété du cerveau qui fait le bonheur du P1 : heureusement que la mémoire est évolutive, sinon si tu apprenais tes cours en mai avec la vitesse d’apprentissage que tu avais en septembre, tu serais mal...

2) EN CE QUI CONCERNE LES DIFFERENTES MATIERES

je pense que c’est une généralité pour toutes les fac en général, ce n’est qu’aux partiels de janvier qu’ils mettent les matières d’exercice et de compréhension : génétique, chimie, biophysique, sciences humaines...
qui nécessitent d’avoir fait des exos à la pelle, bien sûr, et d’avoir aussi appris, evidemment, les cours. mais, et comme koi c’est bien fait, comme je l’ai dit plus haut, on met du temps à apprendre les cours en début d’année. donc en fait la somme de travail à fournir pour janvier est très très faible relativement à celle de mai. (tout en étant gigantesque par rapport à celle d’une terminale ... avec tout le respect que j’ai pour le lycée)

tout le problème est donc, au premier semestre, de bosser à fond les matières de janvier, mais aussi de bosser TRES SERIEUSEMENT les matières de mai. paske, et ça tout le monde le dira, il est IMPOSSIBLE d’avoir son année en commençant à bosser en mars les matières de mai.

et tu verras, c’est asez jouissif, arrivé une certaine époque de l’année, de digérer des cours entiers de 15 pages sans trop de difficultés.

3) PLUS ON BOSSE PLUS ON AIME CA

au début, on sort de terminale et on a l’impression de sacrifier un an, sans rien faire ni sans voir personne. c’est vrai. mais c’est pour la bonne cause, et en plus plus on bosse plus on trouve ça normal. à la fin de l’année, on est tellement conditionné à faire que ça, tout le temps, que quand on a fini de bosser, on va se coucher et on se dit : quel bouquin pourrais-je bien lire pour m’endormir ?
et la réponse vient d’elle-même : "tiens, mais je vais bouquiner mes cours de bio cell !" et le pire est que le p1 ne se rend même pas compte de ce qu’il dit...
mais + sérieusement, bosser devient naturel et on se demande ce qu’on fera une fois les partiels passés, on a l’impression qu’on va s’ennuyer si on bosse pas. (en fait, il n’en est rien)

4) LE BOULOT EST UNE CHOSE, MAIS FAUT VIVRE UN MINIMUM

le boulot c’est une chose, la vie en est une autre.
il est impossible de réussir sa P1, ou même d’arriver vivant en mai, sans faire un peu autre chose.
ça, c’est à chacun de voir.
en ce qui concerne les célibataires, je ne leur conseille pas de partir à la chasse : cette activité prend beaucoup de temps et occupe bien trop l’esprit pour être adapté au P1. faites du sport, mangez, voyez votre famille, vos amis, enfin arrangez-vous pour rester social un minimum (et pour tout ça, choisissez-vous un moment ds le WE : par exemple, donnez-vous 4 heures tous les dimanches pour faire ce que vous voulez autre que le boulot).
pour les personnes en couple, ça devrait le faire si votre mec (ou copine) est assez attaché à vous pour patienter un an et supporter votre boulot. si vous voyez qu’il commence à s’éloigner de vous, dites lui que même s’il (elle) passe une mauvaise année aujourd’hui, ce n’est que pour mieux profiter du fait d’être marié(e) à un médecin plus tard !
non, sérieusement c’est très pénible pour le compagnon ou la compagne mais faut bien passer par là. ça vaut le coup.

voilà ce qui m’est passé par la tête pour l’instant, mais si vous avez des questions ou des conseils à recevoir n’hésitez pas, écrivez-moi sur mr_cassiop@yahoo.fr

j’entamerai volontiers une correspondance mailesque avec vous.

bonne chance à tous

*************************************************
*************************************************

et maintenant, comme promis, voià le texte de cette année :

je sors de 2 ans de P1, et je suis en vacances : je voulais donc faire profiter les nouveaux arrivants (futurs P1, et j’espère, futurs P2) de ma modeste expérience qui peut toutefois aider certains d’entre vous, même si je vais commencer par dire des évidences.
je vais d’abord parler de la P1 en général, puis je vais écrire plusieurs messages, un par matière (ça, c’est surtout pour les futurs P1 d’Angers) où je détaillerai les pbs majeurs, et le programme général de ladite matière.

l’année de PCEM1 est une année assez courte en temps (octobre à mai) mais relativement intense. pas ou peu de vacances (seulement les vacances de Noël pour nous à Angers mais c’est pour mieux réviser les partiels de janvier qui sont juste à la rentrée, le 3 janvier...), du boulot, énormément de boulot. le moral ressemble donc à une sinusoïde qui a nettement tendance à plonger en-dessous de zéro.

c’est un concours, je ne vous apprend rien, il faut donc se situer parmi les meilleurs. on peut donc dès lors classer les étudiants en 2 groupes (sans aucune intention péjorative) : ceux qui sont là et qui sont vraiment très motivés (50-60 % à mon avis, pas plus), et ceux qui sont là pour essayer médecine, ou par élimination (droit ne leur plaisait pas, non plus que deug bio... sss), ou pour voir s’ils sont capables. mais pas vraiment motivés.
ne vous leurrez pas : la sélection est déjà faite par les étudiants eux-mêmes en rentrant le premier jour dans l’amphi. pas besoin de concours, de pression : il y a la moitié qui n’est pas faite pour ça.
pas faite pour les concours, ça peut arriver.

panique dès que le stress apparait, perte de moyens au moindre exam... pas cool. mais faut surmonter, et c’est pas pour ça que vous n’y arriverez pas. faut être motivés.

les 30 % du concours se jouent au mental.
la P1 est à la fois un sprint et une course d’endurance. 8 mois, c’est court pour une année scolaire, mais c’est très long quand il s’agit de bosser jour et nuit, de vivre avec la pression, de vivre pour le concours et rien que pour ça. il faut donc tenir le coup, en évitant si possible de se shooter au guronzan ou pire, à l’héroïne...
le café suffira...
faut surtout pas se laisser décourager par les autres, qui disent qu’ils sont au point, qu’ils n’ont pas de retard. aucun bizuth normalement constitué ne peut être au point et tout péter arrivé le mois de mars. on est tous dans la même merde, on est pas des dieux.

ne pas non plus se laisser décourager par les redoublants, qui paraissent tout savoir et avoir tant d’avance sur vous. dites-vous bien une chose : s’ils sont redoublants, c’est qu’il y a une raison. ils n’étaient pas au point, sinon ils l’auraient eu leur concours. alors les redoublants qui se la pètent et qui disent que le nombre de bizuths qui l’ont du premier coup est inférieur à 7%, faut arrêter. d’accord c’est vrai (lol) mais tous les ans (et là je parle pour la fac d’Angers) y’a quand même les deux tiers des redoublants qui virent. les bizuths, vous avez votre chance comme tout le monde. et vous avez un ENORME avantage : vous avez une chance en plus, au cas où vous ratez. et donc nettement moins de pression sur les épaules. paske se dire que c’est quitte ou double, médecine ou deug B, c’est dur. je connais.

les bizuths ont un avantage, profitez-en. profitez de cette porte de secours pour être plus confiants et plus performants. mais ne vous dites surtout pas que "c’est bon, j’ai deux ans, je l’aurai en deux ans" ou alors "boh si je l’ai pas, pas grave, je l’aurai l’année prochaine". NON. faut vous dire et faut vraiment vous convaincre que la P1 est faisable en 1 an, et que vous l’aurez cette année. ne dites surtout pas "je garde cette matière pour l’année prochaine, ou je bosse pépère en étalant sur deux ans", paske l’année de redoublant, pour moi j’ai eu l’impression de recommencer à zéro. on oublie vite. et le stress est incomparable. donc faites le MAX, visez en un an, croyez-y. ne faites pas semblants de croire que vous l’aurez, croyez-y. à Angers cette année, on était 480 aux partiels de janvier, 419 en mai. imaginez que tout ce petit monde a abandonné. et nombre sont ceux qui, même s’ils restent, laissent tomber en disant "c’est trop dur, j’en suis pas capable". c’est très dur, c’est chiant, faut sacrifier un an, OK. mais c’est faisable. en un an. j’en reste persuadé. et au pire, vous aurez fait tout ce que vous pourrez pdt votre année de bizuth, et tout ce que vous aurez appris sera ça de moins à apprendre en redoublant. vous n’aurez plus qu’à revoir, et vous aurez alors le temps de faire des annales, des exos, d’être fin prêt.

REGLE D’OR : en arrivant au concours, faut absolument qu’aucune question ne vous dise "je sais pas, je me suis jamais posé la question". faut que vous ayez fait au moins une fois chaque QCM qui existe. que rien ne vous soit inconnu. que devant les questions du concours vous disiez "je me rappelle plus" OK, mais pas "ça ne me dit rien". c’est essentiel. faites des QCM, des exos, assistez à tous les cours, faites et refaites des annales. tout point est bon à grapiller. repérez les matières où il est possible de cartonner (génétique, chimie, quelques chapitres de physio) et cartonnez. le concours, ça se joue à rien. faut rien laisser au hasard, sinon vous vous direz "merde, j’aurais pu bosser un peu plus cette matière qui finalement est pas dure, mais qui est chiante. et h’aurais eu mon concours". les matières chiantes, y’en a plein. mais un an, c’est court. et ça vaut le coup !!!

c’est pour être médecin, tout ça.

le plus beau métier du monde.

sur ce, la suite au prochain épisode... je vais parler ds les messages prochains des matières qui sont enseignées à Angers en P1.

si vous avez des question, n’hésitez pas.

encore une fois, c’est très modeste de ma part et c’est juste mon point de vue à moi. je me trompe peut-être, désolé si c’est le cas. n’éhsitez pas à me faire des remarques si j’ai dit des conneries.

@+, profitez bien des vacances !!

Cassiop

pour aller directement sur l’article concernant chaque matière à Angers :

ANATOMIE

livreslivrescontactspublicationstwitter