logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Romain - Paris VI 2007/2008 - 102°

La P1 c’est fini, voilà venu le moment de résumer cette année...

Quelle fac, quelle année ?

Paris VI 2007/2008

Numérus clausus ?

333 places en médecine, 33 en dentaire et 30 en sage-femme pour 2105 personnes ayant passées le concours.

Bizuth ou carré ? Votre place ?

Bizuth : 102°

Votre bac ? Spécialité ? Votre mention ? Année ?

Bac S Physique/Chimie mention Très bien en 2006/2007

Votre niveau au lycée ?

Plutôt bon élève, j’ai toujours été dans la tête de la classe !

Etiez-vous en avance en classe ? A quel âge êtes-vous rentré en PCEM1 ?

Non just mes 18 ans et rien de plus !

Logement personnel ou familial ?

A la maison et heureusement, même si j’aurais bien aimé être plus près de la fac il faut bien avouer que ne rien avoir à faire c’est un sacré avantage ! Et puis au moins on est moins seul, on peut compter sur nos parents quand on en a besoin !

Durée du trajet domicile-fac ?

Entre 1h15 et 1h30 de transport ! C’est très long et même si on avait la retransmission des cours sur le net j’aimais bien aller à la fac ! Cependant, même si les trajets étaient longs je travaillais peu dans le train, je préférais discuter avec mes amis pour me détendre un peu (même si on parlait souvent de la fac).

Avez-vous une méthode de travail bien précise ?

Pour moi un cours n’était jamais parfaitement su, je ressentais toujours le besoin de le relire encore et encore.
Le soir en rentrant à la maison je soulignais et surlignais mes polys pour qu’ils soient plus agréables à lire en me concentrant pour qu’un maximum de choses rentrent dans ma tête, d’ailleurs je peux dire merci à ma mémoire pour ça !
Ensuite c’était lecture, relecture et rerelecture des polys avec bien sûr récitation+++. De temps en temps je regardais aussi les vidéos des cours qui étaient enregistrées sur le net pour repréciser un point de cours ou tout simplement reprendre mes notes (surtout en anat et en biologie du développement animal).
Au final, le but c’était d’avoir des cours clairs (bon vu que l’on a presque tous les polys ca aide) et surtout de bien les comprendre parce que c’est la clef de la mémorisation, un cours bien compris est un cours à 80% su et ce même dans les matières où on pourrait croire qu’il n’y a rien à comprendre mais seulement tout à apprendre.
Cette méthode de révision régulière des cours me permettait d’avoir toujours les infos sous le neurone afin de pouvoir cracher le poly à n’importe quel moment.
Et puis bien sûr il ne faut pas oublier la tonne d’exos et de QCMs qu’il est nécessaire de faire pour confirmer ses connaissances et s’entraîner dans les conditions du concours (mais pas avant de bien maîtriser le cours) !.
Ca peut paraître un peu bourrin mais au final ca à l’air de marcher !
Mais à chacun sa méthode, il n’en existe pas une miracle, en revanche on peut s’inspirer à droite à gauche (et en cela remède m’a été d’une aide précieuse)

Combien de temps travailliez-vous par jour ?

Entre 10 et 12 heures (fac comprise) suivant le nombre d’heures de cours que j’avais.

Aviez-vous commencé à travailler avant la rentrée pour prendre de l’avance ?

J’avais un peu regardé à quoi ressemblait la chimie O mais on peut pas appeler ça du travail, plutôt de la curiosité !

Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ?

Sans la prépa ça aurait été très difficile (et ça l’était parfois quand même) ! Il y a toujours des gens qui font super peur parce qu’ils se la racontent en disant qu’ils sont super au point sur tel ou tel chapitre bien difficil alors qu’au final il n’y a rien à craindre ; donc dans ces conditions c’est assez hard !

Aviez-vous une idole, un modèle pour réussir cette année ?

Non pas vraiment ! Disons que tous ceux qui étaient passés avant moi étaient des sortes de modèles !
Enfin je dois quand même avoué que j’adorais aller sur le blog de Tamaparce qu’écouter les récits des autres sur ce que l’on rêve de faire ça redonne un peu d’espoir dans les heures sombres et ça nous montre aussi de quoi seront faites les années qui suivent !

Connaissiez-vous Remède avant d’entrer en PCEM1 ?

Oui et je crois que toutes les infos que j’y ai trouvé m’ont vraiment aidées ! C’est une vraie encyclopédie sur les études médicales !

Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ?

Avec tout le travail fourni ça me ferait mal ! Au final peu de ceux qui passent ont de la chance, on taffe tous comme des malades alors la chance, si l’on en a, n’a qu’une faible part à jouer dans l’histoire !

Avez-vous pris des cours annexes pendant votre 1ère année ?

Oui dans une prépa concours

Pourquoi ?

Pour me rassuré mais aussi pour réussir à me situé et j’ai bien fait !
Et puis les concours blancs chaque semaine me permettaient de me fixer des objectifs à court terme ce qui peut être pas mal !
Et puis le tutorat étant le samedi matin, je ne me voyais pas faire le trajet (à noter tout de même qu’il peut être une alternative à la prépa, j’ai pour ma part fait presque tous les sujets du tutorat à la maison) !

Avez-vous travaillé seul ?

Oui, j’ai toujours travaillé seul et c’est comme ça que je suis le plus efficace.
Mais je posais quand même souvent des questions à mes amis quand j’en avais besoin !

De quel milieu êtes-vous issu ?

Classe moyenne, aucun médecin dans la famille.

Votre amphi ?

Souvent très calme !!! (trop ???)
Il y avait un peu d’ambiance au premier quad mais au second plus rien ! D’ailleurs ça devenait vraiment démoralisant de ne plus entendre ces fameux “suuuuuuuuuuuuce” ou “ssssssssSSSSSSSSSSSSSSSSssssssssssssss” dans les amphis et seulement les profs qui débitent leurs cours dans un silence macabre.
En plus chez nous la promo est éclatée dans 4 amphis et plusieurs petites salles alors forcement ca diminue la potentielle ambiance.

Vacances ?

Je crois qu’en P1 ce mot ne fait pas parti du monde réel, il appartient exclusivement au monde du rêve !
Hormis la semaine entre les deux et une aprèm à noël et au jour de l’an, rien !

Sorties ?

Presque rien si ce n’est un ciné et du shopping pour les courses de noël !! Et je regardais aussi un épisode de Grey’s Anatomy et un de Desperate Housewives le samedi soir !
Mais ça ne veut pas dire qu’il faille constamment rester cloitré chez soi, certains ont besoin de sortir et d’autres non !

Et les parents dans tout ça ?

Ils étaient là quand j’en avais besoin et m’ont ôté le poids des corvées à la maison même si parfois j’avais le sentiment qu’ils ne comprenaient pas forcement ce que je ressentais.
Mais dans l’ensemble, je ne peux que leur dire un grand merci !
Et je tiens à rappeler aux personnes qui connaissent des P1, que ce soit des amis ou des parents, qu’il faut pas trop dire “Je suis sûr que tu vas y arriver !” parce que bon c’est gentil mais quelle pression....

Quelle était votre attitude en cours ?

Attentif, j’écoutais tout ce que disait le prof et je complétais mes polys.
Bien sûr ça n’empêche pas de participer au peu d’ambiance qu’il y avait ou de décrocher quand le cours devient trop hard à suivre (genre en biostat avec le prof qui a mangé une locomotive au pti dèj…)

Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ?

Le Netter en anat pour avoir une visualisation claire du cours.
Sinon les Bellecs de chimie.
Et aussi un poly non officiel en anatomie.

Vos matières préférées ?

L’anatomie et la chimie organique au premier quad.
La biophysique des solutions et l’embryo au deuxième quad

Celles que vous détestiez ?

Les SHS !!!!!!!!!!! Je détestais cette matière, à part peut-être le module d’histoire de la médecine.
Et la biostat, c’est pas que j’aimais pas mais je n’adhérait pas à la matière, elle ne me faisait ni chaud ni froid.

Quelle(s) sont(est) les(la) matière(s) qui vous ont(a) posé problème ?

Les SHS, j’avais beau connaître mes polys sur le bout des doigts je me suis tapé des vieilles notes et c’est assez frustrant ; d’ailleurs c’est en santé pub que j’ai eu la meilleure note alors que des trois c’est celui que je connaissait le moins bien.

Celles qui vous ont semblé faciles ?

La chimie organique ! Pour moi c’était d’une logique implacable, pas besoin de se torturer la tête, les choses me semblaient toutes évidentes.

Avez-vous travaillé avec les annales ?

Oui les dernières semaines de révision je les ai toutes faites même si pour notre fac pas mal étaient périmées depuis un bail !

Etiez-vous motivé ?

Un peu mon neveu !!
Je crois que se lancer dans une P1 sans motivation c’est comme sauter d’un avion sans parachute, le résultat n’est pas génial…
Plus sérieusement, je crois que c’est indispensable, c’est ce qui fait tenir pendant toute cette année et je tiens à reciter le blog de Tama qui m’a vraiment fourni de la motivation dans les moments où elle avait disparue.

Au point de vue sommeil ?

J’aurais bien aimé dormir plus mais étant un bourreau de travail je dormais just le strict minimum !
En gros c’était couché 22h30 et levé 5h30 (les jours de fac) ou 7h30 (les jours sans cours).
Mais si vraiment j’en avais besoin, je dormais un peu plus longtemps (mais pas trop quand même) pour pas finir mort avant la fin.

Gros stressé ou plutôt relax ?

Très gros stressé ! Presque de type A si j’en crois mon poly de psycho !!!

Pratiquiez-vous une activité sportive en PCEM1 ?

Malheureusement non, j’ai arrêté le judo mais je compte bien m’y remettre parce que c’est incroyable la vitesse à laquelle les muscles ça fond, surtout quand le nutella est l’outils principal du réconfort !!!

Quels étaient vos loisirs ?

Lire le blog sus-cite, lire des trucs sur remède et faire du violon, le seul truc que je n’ai pas arrêté !

Votre sentiment sur les 1ères années ?

Des gens sympas, des gros cons et tout plein de catégories intermédiaires ! En même temps avec 2100 personnes je vois mal comment on pourrait ne pas trouver de tout !

Passer bizuth selon vous c’est... ?

Possible, tout comme plein d’autres personnes sur remède j’en suis la preuve vivante ! Le mot d’ordre, s’accrocher jusqu’au bout !

Vos conseils aux futurs P1 ?

La P1 c’est un sacrifice mais je pense que ça en vaut la peine !
Surtout, ne pas écouter tout ce que racontent les gens parce qu’on peut vite se mettre à paniquer pour rien. Il faut rester droit et travailler pour soi, bien sûr c’est un concours mais il ne faut pas que ça devienne un handicap !
Il ne faut rien lâcher, tout donner, et si jamais une année supplémentaire est nécessaire et bien soit, le tout c’est surtout de rester motivé quoi qu’il se passe.
Pensez à dormir ou sortir quand vraiment vous saturez parce que c’est du temps de persu de travailler quand on est en mode pétage de plomb !

Courage aux futurs P1, primants ou doublant, et à tout ceux que le concours à écarté de la P1 !

livreslivrescontactspublicationstwitter