logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Cat raconte sa P1 (18/06/99)

Cat raconte sa P1

Je pourrais découper ma p1 en plusieurs périodes. Avant : je me disais que ca serait pas facile, que je devrais beaucoup beaucoup travailler, mais j’étais quand même foncièrement convaincue que j’y arriverais du premier
coup... c’est vrai après tout : bac S mention Bien en glandant, alors pourquoi pas la p1 du premier coup en
travaillant ??? Et bien j’ai vite compris !!!

Octobre.
La rentrée. La fac c’est nouveau, on est un peu paumes dans les arcanes administratives, on ne sait jamais quand et ou on a cours mais on s’y fait somme toute assez vite. Des la première semaine je me suis mis au boulot intensivement. Ca m’a tout de suite beaucoup intéresse alors pas de problème.

Novembre.
Toujours autant de boulot...
C’est a ce moment la qu’il y a eu un "léger" changement dans ma tête...
Quand les gens me demandaient comment c’était la médecine avant je disais "ouais c’est génial c’est super intéressant etc..."... la je répondais...que c’était super intéressant mais que j’avais plus de vie... je sortais plus ou presque, je voyais plus mes amis, etc... j’avais l’impression de ne faire plus que ca, de ne penser plus qu’a ca...
Une impression assez pesante s’est installée (elle a perdure jusqu’à la fin d’ailleurs) : tout ce que je faisais je l’organisais en fonction de mon boulot... pas une fois cette année je me suis mise devant la télé bêtement sans
penser a rien, ou accepte une invitation sans réfléchir, parce que je voyais tout en fonction du programme draconien de travail que je me fixais chaque semaine... Le programme était toujours respecte mais mon moral
baissait pas mal... Pourtant j’ai continue parce que je savais bien que c’est pas a la cafet qu’on a sa p1...


Décembre/Janvier
 : la première période de révisions.
Je me fixais une discipline que je n’avais jamais eu avant. Mes horaires étaient planifies un mois a l’avance, la moindre petite pause, etc... Je me suis permis 3 jours de vacances pour Noël !!!
Les premiers depuis Septembre...


Les premiers partiels
 :
j’y suis allé très confiante parce que je savais le travail que j’avais fait et que j’étais consciente d’être bien
prête. En fait je savourais la récompense du travail bien fait et des sacrifices consentis...


La semaine de vacances post-partiels
 :
un seul commentaire : aaaaaaaaaaaaah ;)


Deuxième semestre :

la routine s’était installée... toujours le même programme... c’était lassant bien sur mais en fait assez
confortable : au bout d’un moment on s’y fait a la tonne de boulot !!!La différence avec le premier semestre est que j’ai commence a me faire des amis a la fac... au bout d’un moment on connaît un peu tout le monde, donc c’est plus agréable, on se sent moins au bagne. On en voit d’autres dans la même m... et finalement ca fait
du bien !!! hehehe


Mars/Avril
 :
les résultats des premiers partiels... assez éprouvant. Je me suis retrouvée avec un bon classement...dans les
non-classés qui pouvaient encore y arriver... le problème pour moi ca a été que j’étais déjà tellement certaine que
je devrais repiquer que ca m’énervait beaucoup quand les gens me disaient "mais tu peux encore y arriver !!!!"...
ben oui mais les autres je vois pas pourquoi ils seraient déclasses au deuxième semestre !!! Donc une grosse baisse de motivation s’en est suivie...


Mai
 : la deuxième période de révisions.
Je ne l’ai pas beaucoup aime celle-la... A Strasbourg la première période est très longue, on peut bien
s’organiser.. la deuxième est coupée en deux et moins longue alors qu’il y a beaucoup plus a faire... bref je
suis allée aux exams moins bien préparée qu’an premier semestre... impression très désagréable !!!

Très vite effacée par les vacances qui s’en sont suivies !!!

Bref si je devais faire un bilan de ma p1 il serait assez mitigé : d’un cote j’ai vraiment l’impression d’avoir trouve ma voie... et de l’autre je me rend compte que c’est vraiment pas une sinécure... avant on me disait "c’est long comme études ca médecine !!!" et je répondais que ca ne me dérangeait pas... depuis j’ai hum hum vraiment change d’avis !!! Je ne m’étais pas rendu compte de la difficulté de cette année... mais comment s’en rendre compte sans être passe par la, non ?? J’en sors hyper crevée physiquement... et mentalement je me dis que je dois vraiment être dingue pour vouloir repiquer !!!

Donc aux lycéens qui envisagent de faire médecine je dis ceci :
vous croyez que c’est dur, vous verrez que ca l’est encore plus que prévu !!! il faut être lucide sur ses capacités : le seul moyen d’y arriver c’est d’être hyper organise, plus que travailleur je crois qu’il faut être organise et très très discipline. On verra si la méthode marchera pour moi !!!!! :)

Voir ensuite Cat raconte sa P1² (27/07/00)

livreslivrescontactspublicationstwitter