logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Naya - Grenoble - 2010/2011

Quelques années après, on continue à me demander comment j’ai fait pour passer, alors je me lance sur remede aussi :

1. Quelle fac, quelle année ?
Grenoble, 2010-2011.

2. Numerus clausus ?
97 de tête.

3. Bizuth ou carré ? Votre place ?
Bizuth. 15e. Je me suis inscrite à un seul concours : pharma.
Au fait, fausse bizuth, vous le saurez plus bas.

4. Votre bac ? Spécialité ? Votre mention ? Année ?
BAC sciences, mention bien, année 2003.
J’avais fais des études en pharma en Algérie, puis rejoins mon copain en France.
J’ai alors décidé de faire une équivalence pour pouvoir m’inscrire à l’ordre des pharmaciens et pouvoir libérer des lots si je le voulais un jour. Ce me permet aussi de me spécialiser en industrie, alors que j’avais un diplôme générale.

5. Votre niveau au lycée ?
J’avais des facilités. Sans trop d’efforts, j’étais toujours dans le top 10 du lycée.

6. Etiez-vous en avance en classe ? A quel âge êtes-vous rentré en PACES ?

En avance ?
Plutôt en retard, suivez un peu, j’avais 24 ans en P1 :-P
C’était limite saoulant d’entendre les autres dire "papa maman" à longueur de journée, ils étaient vraiment trop jeunes.
Sinon, bac à 18 ans comme tout le monde.

7. Logement personnel ou familial ?
Personnel.
Je ne connaissais personne à Grenoble quand j’y ai mis les pieds.
Et mon copain habitait en Haute Savoie, vers son boulot. J’y allais tous les week ends (normal, je suis venue pour lui).
J’avais aussi mes grand-parents à Chambéry, ça me faisait un peu de famille.

8. Durée du trajet domicile-fac ?
5 minutes quand je traînais des pieds.
1h30 pour aller chez mon copain. Quelques trains, quelques trajets en bagnole quand j’en ai acheté une.

9. Avez-vous une méthode de travail bien précise ?
Oh ça oui.
Je me connais. Je connais mon type de mémoire, mes défauts et j’ai eu 5 ans d’études pour perfectionner et optimiser ma méthodologie de travail.

Pour ma mémoire visuelle -> tout schématiser, tout synthétiser dans des tableaux avec des codes couleurs. Dès que 2 sujets se ressemblent, faire un tableau comparatif pour éviter toute confusion.

Pour mes défauts (n’aime pas le par-coeur, s’ennuie vite) -> faire des rotations de 2 heures sur les modules.

Le piège à éviter dans mon cas était le "je connais, je maîtrise, j’ai pas besoin de réviser" -> tout bachoter comme si je découvrais pour la première fois.

[i]oh ce fût dur de mettre de côté mon bagage ...
Eh Monsieur le bactériologue ! Les endotoxines peuvent être relarguées aussi par certaines bactérie gram+ ... Eh Monsieur le galénicien ! Les excipients, ils peuvent aussi avoir un effet 2aire, voire même pharmacologique ...
pff, bon ok, pour les P1, restons en là ![/i]

10. Combien de temps travailliez-vous par jour ?
De 8h à 12h.
De 12h20 à 16h.
De 16h20 à 20h.
De 20h20 à minuit. Donc environs 15h.
Tous les jours, rebelotte.

Les jours de grosses déprimes, et il a dû y en avoir 3 ou 4 dans l’années, je regardais 8 épisodes à la suite de Dexter et Grey’s Anatomy, avec de la mousse au chocolat, un bol de céréales et une canette de coca. Et je pleurais avec Lexie Grey pour ses malheurs avec Docteur Glamour ... snif. Pourquoi il n’est jamais fidèle ? Pourkeuwaaa !!? :’(

11. Aviez-vous commencé à travailler avant la rentrée pour
prendre de l’avance ?

Ah non ! Chaque chose en son temps !
La veille en tongs-paréo, le lendemain un ordinateur en bandoulière.

12. Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ?
Non. Je les voyais bachoter à la BU comme des malades, et me disais : ou es tu passée la fraîcheur de mes 19 ans ? :-(
Je pensais que j’étais vers les derniers, car je ne savais pas apprendre par coeur, tandis que les autres semblaient pouvoir à tout moment réciter tous leurs cours, même avec les virgules.

13. Aviez-vous une idole, un modèle pour réussir cette année ?
Non.
Je suis comme on dit "objective-oriented". Sur le mur de ma chambre grenobloise, j’avais un tableau avec la liste de tous les cours à réviser du semestre. Et elle était longue !
Quand j’en maitrisais un, c’est à dire : "cours appris, tutos finis et refais, annales vues et revues", je pouvais le surligner en vert.

Ce qui me motivais c’était de voir que j’avançais bien (le vert emplissait mon tableau), et ce qui me boostais était le fait qu’il m’en restait encore. Alors je renouvelais mon engagement à mes objectifs à chaque fois que je voyais ce tableau.

Maintenant que j’ai eu quelques expériences dans l’industrie pharma, je trouve que ça ressemble à ce qu’on appelle "le management visuel" : toutes les lignes de productions sont parsemées de tableaux de suivi d’efficacité.
Je suis toute faite pour ce monde ... :-P

14. Connaissiez-vous Remede avant d’entrer en PACES ?
Oui, je m’étais pas mal renseigné sur Remede, et j’ai lu tous les interviews.
C’est un chouette forum, assez utile.

15. Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ?
Heu ...
Atta, je consulte le dico, je connais pas trop ce mot ...

J’avais un objectif, et je me suis donnée les moyens et le coeur de l’atteindre.

16. Avez-vous pris des cours annexes pendant votre 1ère année ?
Non. Pourquoi faire ?

17. Pourquoi ?
Les tutos me suffisaient. J’avais une méthode de travail que je savais efficace. Il ne me restait qu’à la mettre en pratique.

18. Avez-vous travaillé seule ?
Oui, pas le choix, ils étaient trop jeune pour moi.
D’habitude, je bosse en groupe, ou au moins en binôme, et ça, ça m’a beaucoup manqué. J’ai essayé sans succès de m’associer à quelques uns ...

19. De quel milieu êtes-vous issu ?
Classe moyenne universitaire, papa maman cadres dans le secteur des finances.
Mes soeurs, médecin et architecte. Et une dentiste en cours de cuisson dans le four.
C’est clair, chez moi, la barre était haute ! Fallait soit passer, soit se la prendre dans la face ...

20. Vos conseils aux futurs 1ères années ?

Bachotez.
Travailler en fonction de votre rythme, de votre personnalité et tenez compte de vos défauts.
N’oubliez pas qu’il est insuffisant d’être bon. Il faut être meilleur que les autres. C’est ce que me disait tout le temps mon chéri ^^
Consultez et comprenez le système de notation des exams. Par exemple, dans le cas d’un "QCM tout ou rien", ça ne sert à rien de réfléchir 10 minutes sur la proposition A, si tu n’as aucune idée sur la réponse B.
Il faut parcourir toutes les propositions avant de bosser une question, et si tu penses que c’est OK, passes-y du temps.
Si tu beugues déjà sur les 2 premières, alors il faut juste limiter les dégats : répondre au feeling et passer à la suivante. C’est ce que j’ai fait.

21. L’ambiance dans votre amphi ?
Ils étaient trop jeunes, et j’avais passé l’age des ambiances de 1ère année. ça rigolait, ça chantait... je trouvais ça drôle ou parfois morne sans pour autant intégrer la chose.

22. Vacances ?
Heu ...
Atta, je consulte le dico, j’en suis restée à la lettre C pour chance ...

Non, pas de vacances. J’ai du dormir 1 ou 2 jours pendant la pseudo-relâche entre les 2 semestres.

23. Sorties ?
Oui, quelques restos avec mon chéri.
Et tous les dimanches, j’allais faire une balade vers un lac. Ca durait pile poile 2h, 00 minutes, 00 secondes.

24. Les Parents dans tout ça ?
-  tu vas forcément l’avoir ma fille
-  mais tu sais papa, on est 1700
-  mais tu es meilleure que les 1700 ... bon allez, il doit y en avoir un ou 2 de bons, mais pas tous ...
-  hum ... :-/

Quand j’ai eu mon résultat à la fin de l’année (j’étais seule chez moi, mon copain au boulot) ...je n’arrêtais pas de cliquer "raffraîchir la page", jusqu’à voir : 15e - admis ... j’ai hurlé, sauté, pleuré, j’ai appelé mon copain qui était en réunion, puis mon papa qui m’a dit "bah oui, je le savais que tu allais l’avoir ... 15e ? Hum ... bon, bah c’est bien... allez, je te laisse, je suis au volant"

25. Quelle était votre attitude en cours ?
Sérieuse. Je prenais notes.
Je faisais la part des choses entre ce que je savais sur un sujet, et ce qu’il fallait que je retienne pour le concours.
Je notais aussi les contradictions entre les profs et me disais que pour chaque prof, il faut que je réponde en fonction de son cours.

26. Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ?
Cours, tuto, annales.
What else ?

27. Vos matières préférées ?
UE spé pharma, surtout microbiologie.
Galénique (ou science du médicament).
Physiologie.

28. Celles que vous détestiez ?
Anatomie, SSH, HBDD. Trop de par-coeur :mad :

29. Quelle(s) sont(est) les(la) matière(s) qui vous ont(a) posé problème ?
HBDD j’étais nulle, et j’arrivais pas à faire d’effort. Je crois que j’ai juste limité les dégats pour cette UE.

30. Celles qui vous ont semblé faciles ?
UE spé pharma.
Galénique (ou science du médicament).
Physiologie.
C’était un peu ma tasse de thé. Normal !

31. Avez-vous travaillé avec les annales ?
Oui, impératif pour comprendre le système.

32. Etiez-vous motivée ?
Est-ce une question ?
Le concours, je le voulais. Je le voulais du premier coup ! J’avais les dents qui rayait le parquet ... :-P

33. Au point de vue sommeil ?
8 heures obligatoires.

34. Gros stressé ou plutôt relax ?
Stressée à mort. Je rêvais même de mes cours :D

35. Pratiquiez-vous une activité sportive en PACES ? Quels étaient vos loisirs ?
Resto, ciné, balade au lac. Pas de sport, pas le temps.
J’aurai du au moins faire quelques joggings, ça m’aurait fait du bien.

36. Votre sentiment sur les 1ères années ?
Y a de tout, c’est comme le souk aux épices.
Y a ceux qui jouent le jeu de la compétition à fond et donnent aux autres de fausses pistes, ou leur font peur.
Y a ceux qui sont fair play, ils travaillent mais rigolent tous ensemble.
Et ceux qui ont vu de la lumière, et qui sont entrés pour voir ce qu’il y a dedans, l’air de penser qu’on peut réussir le concours les doigts dans le nez.

37. Passer bizuth selon vous c’est... ?
Possible, à condition d’avoir une certaine maturité en terme de méthodologie de travail, qu’on aurait déjà acquis ou qui serait en cours d’acquisition pendant la P1. Il faut aussi être suffisamment motivée pour rester accroché.

livreslivrescontactspublicationstwitter