logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Amélie - Nancy - 2013/2014

1. Quelle fac, quelle année ?
Nancy (site Metz Bridoux), année 2013-2014

2. Numerus clausus ?
Médecine : 308
Dentaire : 59
Pharma : 126
Maïeutique : 59
Kiné : 70
Ergo : 40

3. Bizuth ou carré ? Votre place ?
Carrée (129è/2462 au premier quad, puis 80è/1181 pour médecine)
Bizuth, j’étais 914è au premier quad puis dans les 500 au deuxième

4. Votre bac ? Spécialité ? Votre mention ? Année ?
Bac S spé SVT, mention B, 2012

5. Votre niveau au lycée ?
Plutôt bon, toujours dans les 15 de moyenne générale.

6. Etiez-vous en avance en classe ? A quel âge êtes-vous rentré en PACES ?
Je suis rentrée en PACES à 18 ans, pas d’avance.

7. Logement personnel ou familial ?
Logement familial (pour ma part, un véritable atout)

8. Durée du trajet domicile-fac ?
20 minutes en voiture

9. Avez-vous une méthode de travail bien précise ?
Oui. Au premier quad, j’avais cours l’aprem. Quand je rentrais chez moi, je remettais vite fait mes cours en forme (combler les trous, souligner, corriger les fautes de frappe quand c’est à l’ordi, les imprimer, les ranger dans les classeurs ; étape qui ne devait pas dépasser plus de 30 minutes). Le dîner et la douche me permettaient de faire une pause, puis je passais le reste de la soirée a apprendre ces cours par cœur. Le lendemain matin, je revoyais les cours plus anciens, du moins ceux de la semaine. Le week-end, je revoyais l’integralité des cours (et quand ça devient impossible, je revoyais en priorité les cours sur lesquels j’avais le plus de mal).

Pareil au deuxième quad lorsque j’avais cours le matin. Évidemment, chacun a sa méthode de travail, mais il faut être capable au final de recracher ces cours à n’importe quel moment de la journée, qu’ils soient récents ou non. Le concours se joue sur la mémoire au long terme.

10. Combien de temps travailliez-vous par jour ?
12H par jour, les heures de cours comprises. Et pareil en période de révisions.

11. Aviez-vous commencé à travailler avant la rentrée pour
prendre de l’avance ?

En bizuth, j’ai participé à la semaine de pré-rentrée du Tutorat, que je recommande au passage à tous ceux et celles qui démarrent une PACES à Metz-Nancy ! La transition lycée – PACES est brutale, il vaut mieux prendre ses marques pendant cette semaine là plutôt que pendant les vrais cours où vous risquez de prendre du retard. D’autant plus que notre Tutorat est vraiment performant, alors profitez-en. (et puis, vous pourrez ainsi faire connaissance avec vos camarades d’amphi. C’est toujours mieux de partager la misère à plusieurs :-P)
En carrée, j’ai profité des grandes vacances pour revoir tous les cours d’UE4 (ma bête noire par excellence), et heureusement ! :-)

12. Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ?
Oui, les colles et concours blancs du tutorat étaient plutôt représentatifs puisque la plupart des étudiants y participent !

13. Aviez-vous une idole, un modèle pour réussir cette année ?
Tout d’abord, les tuteurs et tous ceux des années supérieures.
Puis les profs, qui adorent leur métier et qui nous transmettent, sûrement sans le savoir, cette passion.

14. Connaissiez-vous Remede avant d’entrer en PACES ?
Oui ! Pendant toute mon année de terminale, je parcourais les forums à la recherche de la moindre information concernant la paces, la médecine...Ce qui m’a permis aussi de rentrer dans cette filière en toute connaissance de cause.

15. Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ?
D’une part, oui ! Je savais que les biostats (UE4) allaient me plomber ainsi que la SHS. Heureusement, le reste a compensé. Mais d’autre part, vu les heures que je passais à bosser enfermée dans ma chambre, j’estime que je le méritais. Le travail paie.

16. Avez-vous pris des cours annexes pendant votre 1ère année ?
Non, seulement les polycopiés du tutorat.

17. Pourquoi ?
Parce qu’on a déjà suffisamment de travail comme ça, pas la peine d’en rajouter.
Pour réussir son année, il n’y a pas de secret ; le cours doit être parfaitement su, aucune impasse n’est permise. Et personne ne peut apprendre le cours à votre place.
Connaître son cours nécessite de le comprendre, ce qui n’est pas trop un problème puisque les profs sont globalement assez clairs.
Encore une fois, ça dépend des personnes ; certaines ont besoin d’être boostées, d’avoir quelqu’un derrière elles ou d’avoir un cadre comme au lycée ; ce n’était pas mon cas. Si vous pensez que c’est le votre, la prépa peut être intéressante.

18. Avez-vous travaillé seule ?
Oui.

19. De quel milieu êtes-vous issu ?
Modeste. Mon père est documentaliste, ma mère est retraitée militaire.

20. Vos conseils aux futurs 1ères années ?
Bossez !! Soyez prêts à sacrifier vos journées, vos grasses mat’, vos sorties. Mais sachez aussi vous ménager quand il le faut.
Ne vous surestimez pas. Ce n’est pas parce que vous étiez premier(e)s de la classe en term’ que vous finirez major en PACES. Inversement, ce n’est pas parce que vous étiez moyen(e)s en term’ que vous ne réussirez pas cette année ! Le jour de la rentrée, vous serez tous égaux, mention TB au bac ou pas.
Croyez en vous, ayez confiance en vous, et exigez toujours le meilleur de vous même. C’est ça aussi, la PACES ; vous devez apprendre à dépasser vos limites, et c’est là dessus que la sélection se fera.

21. L’ambiance dans votre amphi ?
A Bridoux, plutôt morose ! :-( Il paraît qu’à Brabois, c’est plus sympa, avec des « RAMASSE » tonitruants à celui qui a le malheur de faire tomber sa règle en métal ou des « douuuuuuze » à percer les tympans :D. Dans tous les cas, ça reste bon enfant.

22. Vacances ?
Va...Quoi ? :o Ces jours où l’on avait pas cours ? Lever à 6h30, révisions à partir de 7h15, déjeuner à midi pile, reprise à 13h, dîner à 19h, douche, reprise à 20h, coucher à 23h. Ah et au milieu de la matinée, il m’arrivait de brosser mon chat, histoire de gratter 5 minutes de pause...[i](pauvre chat)[/i]

23. Sorties ?
Aucune.

24. Les Parents dans tout ça ?
Mes parents ont fait la PACES avec moi. Ils ont très vite compris en quoi cela consistait, ont eu conscience de la charge de travail considérable à laquelle je devais faire face et ont tout fait pour me rendre cette année la plus « vivable » possible (dispensée de vaisselle et d’aspirateur pendant 1 an :D).
Un soutien moral indéfectible, sans lequel je n’aurai pu réussir. Bref, ils se sont super investis, ont cru en moi lorsque j’y croyais le moins. Mieux qu’une prépa à 5000 balles, une super famille. :-)

25. Quelle était votre attitude en cours ?
Très attentive. Les bavardages, c’est proscrit ; je ne perdais pas une miette du cours, même s’il est chiant. Et du coup, quand vous rentrez chez vous, vous le connaissez déjà un peu, tout frais dans votre tête.

26. Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ?
-  > Netter en anatomie (si vous préférez un livre plein d’images, optez pour le Netter. Si vous préférez des livres remplis de textes explicatifs plus que d’illustrations, choisissez le Grey’s Anatomy pour les étudiants)
-  > Éléments de biostatistiques [i](F. Kohler)[/i], puisqu’il est écrit par le prof de stats lui-même
-  > Biostatistiques [i](Pascale Friant Michel)[/i], qui m’a énormément aidée en stats (celui-ci me semble indispensable)
-  > Mathématiques [i](Vladimir Latocha)[/i], là encore écrit par notre prof de maths.

27. Vos matières préférées ?
L’anatomie (UE5) !! J’aimais bien aussi la biologie cellulaire (UE2), et la biophysique (UE3) du deuxième quad.

28. Celles que vous détestiez ?
Biostatistiques (UE4), pharmacologie (UE6), SHS (UE7) et l’UE spé « méthodes d’étude et d’analyse du génome »

29. Quelle(s) sont(est) les(la) matière(s) qui vous ont(a) posé problème ?
Les matières que je détestais.

30. Celles qui vous ont semblé faciles ?
L’anatomie !

31. Avez-vous travaillé avec les annales ?
Ça étonnera sûrement certaines personnes, mais non.
Je l’ai fait durant mon année bizuth, mais cela avait tendance à m’influencer dans mes révisions. « Tiens, il n’y a pas trop eu de QCM là dessus, bon allez c’est que ce n’est pas important ». Jour du concours, vlaam...Du coup, pendant mon année carrée, je n’y ai pas touché. Et c’était mieux ainsi.

32. Etiez-vous motivée ?
A fond !! Sans motivation, l’espérance de vie en PACES est de 2 semaines.

33. Au point de vue sommeil ?
Je dormais « en moyenne » 8h. Le sommeil est extrêmement important et fait partie intégrante de la phase d’apprentissage ; n’oublions pas que le cerveau emmagasine toutes les informations pendant le sommeil... ;-)

34. Gros stressé ou plutôt relax ?
Plutôt stressée, surtout en carrée où je n’arrêtais pas de me dire que c’était ma dernière chance et que les 40 prochaines années de ma vie (voire plus :D) se jouaient pendant ces 2 quadrimestres. Mais le stress est aussi un moyen de se booster !

35. Pratiquiez-vous une activité sportive en PACES ? Quels étaient vos loisirs ?
Non, je déteste le sport. Quelle ne fut pas ma joie lorsque j’ai eu l’opportunité de ne plus en faire ! Sinon, je ne faisais pas tellement de pauses pour me consacrer à mes loisirs (comme jouer du piano), parce que j’ai du mal à me remettre au travail après, ou du mal à m’arrêter tout simplement.
Oui, je suis un bourreau du travail. En mai, lorsque le concours s’est terminé, le retour à la vie normale a été difficile :D

36. Votre sentiment sur les 1ères années ?
Comment peut on concevoir une année aussi affreuse, un concours aussi inhumain dans l’optique d’exercer le métier le plus humain qui soit ?!

37. Passer bizuth selon vous c’est... ?
Possible. Les bizuths qui s’en sortent du premier coup font preuve de lucidité.
Passer bizuth, c’est avoir la capacité de s’adapter à un tel changement très rapidement, à s’organiser correctement, connaître impeccablement son cours dès les premiers jours. Ajoutez à cela la bonne dose de motivation, et il n’y a plus aucune raison pour que vous échouiez ;-)

livreslivrescontactspublicationstwitter