logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Kamelia - Reims - 2012/2013

1. Quelle fac, quelle année ?
Faculté de Reims, année 2012-2013

2. Numerus clausus ?
201 Médecine
35 Chirurgie Dentaire
90 Pharmacie
27 Sage-Femmes
30 Kiné

± 1 200 inscrits chaque année

3. Bizuth ou carré ? Votre place ?
Carré : 191ème

( 425ème en bizuth )

4. Votre bac ? Spécialité ? Votre mention ? Année ?
Bac S, spé SVT, mention TB, année 2010-2011

5. Votre niveau au lycée ?
Toujours dans la tête de classe, avec plus de 16 de moyenne.

6. Etiez-vous en avance en classe ? A quel âge êtes-vous rentré en PACES ?
Entrée en PAES à 18ans, je n’ai jamais sauté de classe.

7. Logement personnel ou familial ?
En bizuth : logement personnel
En carré : logement familial, beaucoup mieux du point de vue moral (soutient familial)

8. Durée du trajet domicile-fac ?
Environ 15min en tram.

9. Aviez-vous une méthode de travail bien précise ?
Durant ma première PAES, c’était difficile de trouver comment s’organiser et comment apprendre autant de cours en si peu de temps et surtout comment apprendre du mot pour mot car je ne l’avais jamais fait avant (au lycée je ré-expliquais toujours à ma façon après avoir compris l’idée globale d’un cours). De plus, je ne fonctionnais pas en binôme et n’avais pas de dictaphone, et je pense que c’est ce qui m’a manqué car c’est très stressant de se dire qu’on a raté des détails potentiellement importants ou de se retrouver devant un item en se demandant « quand est-ce que le prof a pu dire ça »…

En carrant, je me suis armée d’un dictaphone...et tout s’est bien passé ! Ma méthode n’est pas miraculeuse : s’assurer de n’avoir aucun trou dans ses cours, le relire en rentrant et revoir les questions en rapport qui sont tombées au concours de l’année d’avant, m’assurer que je peux y répondre sans hésitation (sinon aller poser la question au prof au prochain cours !). Le but n’est pas d’apprendre par coeur le jour-même mais de comprendre l’idée puis relire le cours le week end ou quand j’ai fini de lire ceux de la journée (en semaine). A force de relire le cours et les QCM en rapport on fini par savoir les points privilégiés par le prof et au fil des relectures on sait sur quoi insister et quoi savoir « vraiment » par coeur !

10. Combien de temps travailliez-vous par jour ?
Je soutiens l’idée que la qualité vaut mieux que la quantité !

Lors de ma première PAES, j’ai misé sur la quantité, je devais travailler un peu plus de 8 heures par jour (sans compter les cours !) mais quelques fois je m’obstinais à rester au bureau alors que c’était sans motivation, sans concentration.. Je m’accordais peu de pauses pour m’aérer l’esprit et au final je passais 3 ou 4heures sur un cours faisable en 2h la tête reposée !

Lors de la seconde PAES j’ai compris que l’état d’esprit est très important, qu’il ne faut pas se forcer quand on sature ni culpabiliser lorsuqu’on ne travaille pas (prendre des pauses c’est humain !). J’organisais mes journées toujours de la même façon car une fois qu’une routine s’installe ça devient plus facile et « mécanique » de se mettre au travail en sachant par exemple que je vais travailler de 13h à 19h mais qu’après j’aurais 2 heures pour regarder des séries, faire du sport etc.. J’ai aussi privilégier le sommeil, dormir 8heures est essentiel et prendre des heures sur le sommeil n’est jamais bon car comme je l’ai dit plus haut, je pense qu’il vaut mieux travailler 6h mais de façon concentrée, motivée et reposée plutôt que rester 8h en étant fatigué et en relisant 10 fois une même phrase pour la comprendre !

11. Aviez-vous commencé à travailler avant la rentrée pour prendre de l’avance ?
Je ne l’ai pas fait lors de ma première PAES.

En carrant, je me suis pris les 2 dernières semaines de vacances pour revoir les cours de physique et de biophysique que je n’avais pas maîtrisé, car ses matières m’angoissaient et c’était mes pires notes ! Au final je ne regrette pas car ce sont devenues mes meilleures notes en doublant !

12. Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ?
Plus ou moins. J’avais pris une prépa en parallèle de ma première PAES et je savais que je me situais dans le milieu (toujours classée entre les 100 et 150em sur environ 280 personnes). Au final je me suis classée 575/1050 donc je dirais que ce fut représentatif si on extrapole.

En carrant je ne regardais plus le classement mais les notes, je visais 11 minimum à chaque matière (car c’était la moyenne du dernier pris l’année d’avant) et je dois avouer que raisonner en terme de notes m’a plus aidée et motivée qu’en terme de classement  !

13. Aviez-vous une idole, un modèle pour réussir cette année ?
Mon père. Entre autre, je dirais que toutes les personnes ayant réussi dans ce milieu m’impressionnaient et leur parler me motivait !

14. Connaissiez-vous Remede avant d’entrer en PACES ?
Non,une amie me l’a conseillé entre mes deux PACES.

15. Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ?
Non je sais que je n’ai jamais eu de chance niveau QCM ! Lorsque je ne connais pas une question et que je réponds « au hasard » ça sera forcément faux ! (prouvé maintes et maintes fois lors des colles..)

16. Avez-vous pris des cours annexes pendant votre 1ère année ?
J’ai fait une prepa lors de ma première PAES, mais je regrette cette décision, car même si on avait des colles très régulièrement j’ai eu du mal à rester à jour dans les cours actuels. De même, je perdais du temps pour y aller et revenir (40min de trajet) et ça me prenait 2 à 3 après-midis par semaine. Très vite submergée de travail j’ai paniqué et me suis mal classée au premier semestre. Je ne dis pas que la prepa m’a fait échouer mais elle a fortement contribuer à ma prise de retard et donc a impacté sur le moral.. Au 2e semestres j’y suis allée calmement, à mon rythme et sans vouloir à toux prix rester à jour, ou réussir les colles de la prépa, je me donnais le temps de comprendre chaque cours et j’ai gagné pas mal de places (une centaine), mais c’était loin du NC…

Je n’ai pas fait prépa en carrant, et ayant validé tous mes TDs j’avais toutes mes après-midi de libre, de quoi bien s’organiser ! Je faisais seulement le tutorat organisé par la fac (2 soirs par semaine) ça me permettait de rester

17. Pourquoi ?
En première PAES je pensais que ça m’aiderait à prendre de l’avance justement ! qu’on nous fournirait des cours/QCM à l’avance et que les après-midis à la prépa serviraient à ré-expliquer les points non compris.. Visiblement je n’étais pas très bien renseignée sur l’organisation d’une prépa !

En carrant, j’ai justement compris qu’avant tout ce qui marchait pour moi c’était "viser telle ou telle note" donc que je devais utiliser mon temps pour revoir continuellement mes cours et qu’il n’était pas nécessaire de faire des tonnes de colles s’il y avait des lacunes dans l’apprentissage !

18. Avez-vous travaillé seul ?
En bizuth oui, seule à prendre les cours, seule à travailler, seule en appartement, je ne voyais pratiquement personne en dehors de mes amies lors des heures de cours !

Dans certaines matières (anatomie, BDR, histologie) je pense qu’il est tout de même indispensable d’être en binôme car même en se concentrant uniquement sur l’écrit il est difficile de tout noter sur le coup, d’autant plus que ce sont des matières où chaque information donnée est peut tomber !

En carrant j’ai continué à travailler seule, quelques après-midis à la bibliothèque avec des amis font du bien et motivent, mais lorsqu’on sent qu’on parle trop autant rester au chaud chez soi :) Concernant la prise de notes, armée de mes cours de l’année d’avant et d’un dictaphone je n’ai pas eu de mal à prendre seule mes cours, j’étais néanmoins en binôme en anatomie (et je conseille toujours d’être en binôme dans cette matière !)

19. De quel milieu êtes-vous issu ?
Je dirais plutôt aisé, je ne manque de rien.

20. Vos conseils aux futurs 1ères années ?
Travailler le mental et privilégier le sommeil au bachotage, toujours garder à l’esprit que quantité et qualité ne vont pas toujours de paire ! Se faire confiance et aller à son rythme, certains assimilent vite et bien et d’autres ont besoin de plusieurs jours pour comprendre un cours, ne paniquez pas parce que vos amis sont « plus à jour » que vous, garder à l’esprit que c’est un travail sur le long terme qu’il faut gérer et qu’il faut constamment revoir les cours pour les garder en tête. Peut importe en combien de temps vous apprenez le cours, si vous le gardez bien en mémoire le jour du concours c’est largement mieux que quelqu’un qui l’a compris très bien sur le coup mais l’aura à la fin un peu mis de coté par excès de confiance !

21. L’ambiance dans votre amphi ?
Assez calme, on peut suivre et enregistrer un cours de bonne qualité même au 8em rang.

22. Vacances ?
Les seules vacances sont celles de Noël (1mois juste après le concours du premier semestre) et celles de Pâques (2 semaines)

Les premières sont 100% dédiées au repos ! Je me suis néanmoins pris une semaine en carrant pour revoir les cours de physiologie et d’anatomie, ce qui m’a grandement aidée aussi !

Les secondes je les ai toujours passées à réviser ! Je pense que c’est ce qui permet de gagner des places entre les 2 semestres car de nombreuses personnes « bien classées » sont tentées de se reposer et d’autres qui sont à la limite du NC peuvent se relâcher également, ce sont donc deux semaines à ne pas négliger !

23. Sorties ?
Ma première PAES fut sans sorties et au final j’ai regretté c’est beaucoup de frustration accumulée qui peut retentir sur le moral !

En carrant, je m’accordais des sorties resto avec des amis, du shopping avec ma mère le we, des soirées en familles.. Ce sont devenus des moments importants où j’oublis l’ambiance concours, les cours et dont je profite au maximum ! Bien sûr le tout avec modération : pas plus de 3 ou 4heures en week end à condition de se sentir sûr que cela n’aura pas d’impact sur nos révisions et ne nous fera pas prendre de retard (décompresser pour ensuite paniquer ne sert finalement à rien..). Si c’est le soir, ne pas dépasser 23heures au risque de dérégler notre cycle de sommeil et se perturber pour rien !

24. Les Parents dans tout ça ?
Mes parents étaient encore plus stressés que moi ! Mais ils m’ont toujours bien soutenue, secouée, motivée selon les cas. Quand ça allait mal ils m’encourageaient, quand je me débrouillais bien ils restaient derrière moi pour me motiver et m’empêcher de me relâcher. Ils n’hésitaient pas à rouspéter quand ils trouvaient que je prenais trop de pauses ! Ils étaient conscients de la charge de travail donnée en PAES et à la quantité d’efforts à fournir pour tout assimiler, ils ne me demandaient rien d’autre à par travailler. C’est à eux que je dois ma réussite au concours !

25. Quelle était votre attitude en cours ?
Bizuth j’étais toujours très concentrée dans tous les cours, en carrant je ne voulais pas prendre le risque de voir un cours changer alors que je n’y étais pas, surtout que je n’avais pas de prépa pour me le refournir alors je restais sérieuse et allais aux cours ! Mais il est vrai que quand le cours était abordable ou mot pour mot celui de l’année d’avant je discutais avec mes amis, c’était relaxant et c’était aussi sans doute mes seuls vrais moments de vie sociale ! Néanmoins, quand un cours était difficile on savait se taire et écouter/prendre des notes.

26. Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ?
L’ouvrage indispensable à ma PAES : le Netter, en anatomie. Les profs faisaient les mêmes dessins, et il est très important de bien visualiser les choses en anatomie (les rapports, les trajets) je pense donc que feuilleter un atlas en lisant ses cours d’anatomie ne peut être que bénéfique !

Sinon je ne conseille aucun autre ouvrage, les profs sont clairs à ce sujet « les questions portent sur leurs cours uniquement », les apprendre est déjà très bien !

27. Vos matières préférées ?
Premier semestre : la biologie cellulaire (UE2) et l’anatomie (UE4) !
Second semestre : les biomaths (UE5) et la physiologie (UE8) !

28. Celles que vous détestiez ?
Je dirais l’histologie, pour moi c’était du pur bourrage de crâne ! Ce n’est qu’en passant en P2 que j’ai commencé à comprendre et trouver ça utile !

29. Quelles sont les matières qui vous ont posé problème ?
Bizuth ou carré : l’histologie. C’est une énorme quantité d’information à assimiler et je ne suis vraiment pas fan du mot à mot ! Je dois même avouer que j’ai fait l’impasse sur cette matière, privilégiant la physique qui, certes est plus compliquée, avait le même coefficient et où j’étais sûre d’obtenir de meilleurs résultats en y accordant moins de temps ! Bien sûr je ne conseille à personne de faire d’impasse, c’est beaucoup de stresse à ajouter à un concours déjà très stressant !

30. Celles qui vous ont semblé faciles ?
Je dirais la biologie cellulaire, les questions sont toujours axées sur les mêmes points, posées dans l’ordre des cours et le nombre de QCM par chapitres ne change presque pas on peut facilement savoir sur quels chapitres insister à fond. Les pièges sont faciles à éviter quand on comprend bien son cours !

31. Avez-vous travaillé avec les annales ?
C’est indispensable selon moi.

En bizuth je les ai enchaînées : de 2005 à 2011 ! Je pense tout de même que c’était trop excessif et qu’à force on se pénalise et on perd du temps sur la révision du cours !

En carré, j’ai surtout insisté sur les 2 dernières années, souvent les profs remettent les mêmes questions avec un ou deux items qui changent ! En anatomie je conseille juste de rester fidèle à l’assimilation du cours (revoir encore et encore les cours..) et faire 2 ou 3 colles par semestre est largement suffisant ! (histoire de savoir gérer son temps et réfléchir vite tout en évitant les pièges « classiques »). En biologie cellulaire (plus gros coefficient de l’année !) je suis tout de même remontrée encore jusqu’aux annales de 2005 pour être sûre d’avoir fait le tour des questions possibles et ne rien laisser au hasard ! Mais faire ça dans chaque matière serait une perte de temps je pense..

32. Étiez-vous motivé ?
Le mental est la clé de la réussite ! Ayez confiance en vous, gardez vos objectifs en tête, évitez de vous comparer aux autres (chacun son rythme !) et surtout évitez de vous rajouter vous même de la pression !

Lorsque vous sentez la motivation vous quitter, pensez que vous n’êtes pas le/la seul(e) à douter, que tout le monde passe par-là ! Dites vous que les efforts finissent toujours par payer et que plus vous y croyez et que vous vous battez, plus vous augmentez vos chances de réussite !

33. Au point de vue sommeil ?

Ne négligez jamais le sommeil ! Un cerveau reposé assimile toujours plus vite qu’un cerveau fatigué !

L’idéal pour moi c’est 8 heures de sommeil ! Si pour X raison vous faites moins (les insomnies arrivent à tout le monde), rattrapez vous avec une sieste !

34. Gros stressé ou plutôt relax ?
Bizuth : pas trop stressée à cause du discours « une mention TB au bac a toutes ses chances, vous avez acquis les bons réflexes et le rythme de travail ! » au final je suis tombée de haut ! Il y a aussi eu la panique liée au retard pris et à mon manque d’organisation.. Il m’est arrivée durant le concours de répondre totalement au hasard à des questions !

Carré : il y a le stresse lié à la « dernière chance » bien sûr.. Mais je me disais constamment que « ça ne pourrait jamais être pire que ma première P1 » ! Que ça ne serait que plus positif. Et comme je l’ai dit plus haut, c’est déjà très rassurant d’arriver devant une copie sans se demande d’où sort une question ! C’était la preuve que je maîtrisais mes cours (sauf l’histologie !) et que les progrès se voyaient déjà !

35. Pratiquiez-vous une activité sportive en PACES ? Quels étaient vos loisirs ?
En bizuth mes seuls loisirs furent des livres par-ci par-là (je ne recommande pas au final car entre lire des cours et lire des livres..on ne bouge pas de chez soi !)

En carré : 30min à la salle de sport chaque jour, musique à fond, ça défoule ! 1h de zumba par semaine également ! Quelques soirées ciné et beaucoup de séries (chaque soir après avoir fini de réviser mes cours du matin !)

36. Votre sentiment sur les 1ères années ?
Il faut les vivre pour les comprendre et y survivre pour savourer ses efforts ! C’est une expérience très personnelle que chacun vivra forcément différemment, certains n’auront pas de mal à mettre la vie en « pause » pour une année de travail, d’autres sentiront vite le poids du « sacrifice » à faire. Mais gardez en tête que la PAES est une année de sacrifice, souvent de solitude et de frustration, et qu’il ne faut pas la prendre comme une punition : vous n’êtes pas le premier ni le dernier à passer pas là, si d’autres l’ont fait c’est que c’est possible. Et ça en vaut vraiment la peine ! Le sentiment de fierté quand on vient signer la fiche lorsqu’on est reçu..indescriptible !

37. Passer bizuth selon vous c’est... ?
Largement possible et prouvé cette année : une bonne partie du NC est constituée de primants !

Un primant n’a pas moins de chances qu’un doublant. De mon point de vue il y a deux types de doublants : ceux qui se sont donnés à fond mais qui ont manqué de méthode ou ont perdus leurs moyens, et ceux qui sont dès le départ partis en se disant « je le fais en 2ans ». Je considère la seconde catégorie comme des primants parce que se mettre un minimum de pression niveau travail est nécessaire pour rester à jour et voir au moins une fois chaque cours ! Tant qu’on ne se met pas réellement au travail c’est voué à l’échec. Alors ne vous dites pas « mais ils ont tous les cours et ils les ont déjà vus » car certes ils y ont assisté et les ont notés mais s’il n’y a pas d’apprentissage en parallèle ça n’avance par à grand chose.. De même, il y aura toujours des doublants motivés qui auront une avance considérable ou qui auront revus les cours avant la rentrée, dites vous que vous auriez fait la même chose à leur place et qu’entre eux et vous seul le mental et la qualité de travail va vous départager alors gardez confiance et donnez vous à fond !

Si vous êtes motivés et méthodiques, vous assimilerez le cours et c’est tout ce qui compte, vous tomberez sans doute dans beaucoup de pièges lors des premières colles mais mettez vous en tête qu’il ne faut pas refaire deux fois la même erreur et qu’une erreur faite en colle est une de mois le jour du concours !

J’espère que ce témoignage vous aura aidé et aura répondu à la majorité de vos questions, n’hésitez pas à me contacter si vous en avez d’autres !

Je vous souhaite à tous et à toutes bon courage et bonne chance !!

livreslivrescontactspublicationstwitter