logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Galactose - P1 & P1² à Rouen (2006-2008)

Vu qu’on aime bien lire les interview pour prendre des infos et aussi se rassurer, voici comment remonter 500 places en doublant ^^

1. Quelle fac, quelle année ? Primant à Rouen en 2006-2007, doublant en 2007-2008

2. Numerus clausus ? 188 la première année, 207 la 2e (en médecine) pour 1082 inscrits la 2e année (je ne sais plus pour 2006-2007)

3. Bizuth ou carré ? Votre place ? 532ème en primant, 17ème en doublant. Mais attention : l’année de primant, je n’avais pas du tout travaillé !

4. Votre bac ? Spécialité ? Votre mention ? Année ? Bac S spé maths mention TB en 2006

5. Votre niveau au lycée ? Correct, dans le premier quart de la classe, sans trop travailler (15 minutes par jour s’il n’y avait pas de devoir le lendemain, sinon entre 30 minutes et une heure) ; mais il est vrai qu’en travaillant en terminale on peut certainement rester sur sa lancée et bosser comme un taré en P1, ce que je n’ai pas fait (non pas par ignorance, mais uniquement par flemme...)

6. Etiez-vous en avance en classe ? Non, j’ai suivi un cursus tout ce qu’il y a de plus banal.

7. Logement personnel ou familial ? Un appartement dans Rouen, ce qui implique quelques tâches supplémentaires (cuisine, vaisselle, ménage, courses) qui peuvent passer pour un moment détente quotidien (surtout la cuisine ; la vaisselle, il y a mieux pour se détendre...). De toute façon j’habite à 1h30 de la fac donc c’était pas possible de rester chez mes parents, mais ça m’a aussi permis de ne pas me disperser sur le PC par exemple. Aucune collocation pour moi, mais je connais 2 péhunes qui étaient en colloc, et une d’elles a réussi.

8. Durée du trajet domicile-fac ? De 15 à 20 minutes à pieds.

9. Avez-vous une méthode de travail bien précise ? Pas forcément une méthode, plutôt une organisation. Les cours de la matinée étaient appris en priorité en début d’après-midi, durant 4h en moyenne. Puis revus le lendemain, et le surlendemain ou bien le 4e jour, selon le remplissage de l’agenda et la difficulté du cours. Tous les cours étaient ainsi régulièrement revus autant que possible. Je découpais vraiment ma journée, en moyenne :
13h-16h : cours de la matinée
16h-16h30 : pause
16h30-17h : fin des cours de la matinée (parfois plus tard)
Ensuite ça a varié car les horaires de la BU ont changé, mais en gros c’était de 17h à 1h du matin les cours de la semaine, plus des cours plus lointains, avec de la physique-chimie en prime. Et au moins une heure pour manger.

Le lieu de travail était important pour moi. Impossible de bosser chez des amis (trop déconcentré) et peu concentré dans mon appart, je suis allé tous les jours à la BU. Le lieu influe beaucoup sur la concentration et l’efficacité. J’aime être dans une ambiance de travail, avec des livres à disposition (je vais souvent chercher des précisions ou des explications dans les livres), des gens autour de moi ; la solitude était trop mauvaise pour le moral. Ca permet aussi d’avoir ses amis avec soi pour les pauses, vu qu’eux aussi restaient à la BU. A l’inverse je sais que d’autres personnes préfèrent le calme de leur chambre, être isolés du monde extérieur etc... Connaissez-vous bien, et faites bien votre choix.

10. Combien de temps travailliez-vous par jour ? Si on fait le décompte, on arrive à une moyenne de 12h (cours compris) en semaine. Le maximum a été 14h, mais je ne me suis pas forcé, c’était juste dans une semaine un peu particulière où j’étais surmotivé. Le we c’était variable : un we sur deux, environ 10-11h par jour à la bibliothèque municipale et dans mon appart le dimanche, et un we sur deux chez mes parents avec une moyenne de 7h dans tout le we ; c’était pas très sérieux, d’où des we de plus en plus fréquents à Rouen.

11. Aviez-vous commencé à travailler avant la rentrée pour prendre de l’avance ? En primant, pas du tout, et d’ailleurs je n’ai même pas commencé à travailler après la rentrée ^^ En doublant, j’avais revu l’anatomie du 1er semestre (ça se retient facilement) et la génétique, partie biologie moléculaire (c’est pas facile à assimiler) ; ça m’a laissé de bon restes en génétique (qui est au 2nd semestre), et ça m’a permis de ne pas faire d’anat durant les 2 premiers mois (j’avais encore pas mal de choses en tête) et de bosser d’autres cours qu’on n’avait pas encore vus (par ex : acides aminés, protéines, hémoglobine/myoglobine), tout en bossant plus d’autres cours, plus difficiles à retenir (l’histoire par exemple...)

12. Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ? Oui et non. J’étais toujours dans les premiers au tutorat, mais je pensais que le niveau des P1 du tutorat était assez faible par rapport aux autres prépas. C’était ce que pensait un ami à moi qui était dans une autre prépa, mais au final on avait tort. J’ai donc été surpris de mon classement, j’espérais finir dans les 80 premiers, j’aurais été très heureux... Mais 17ème, c’était carrément inespéré.

13. Aviez-vous une idole, un modèle pour réussir cette année ? Pas trop. Le même ami bossait beaucoup (il a réussi, largement) et quand j’en faisais moins que lui, je culpabilisais beaucoup. Mais j’ai eu ma propre méthode, mon propre rythme, peu importe les autres.

14. Connaissiez-vous Remede avant d’entrer en PCEM1 ? Oui, j’ai découvert le site en terminale.

15. Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ? Oui et non. Il y a une matière où je pensais avoir 7, j’ai eu 12 ; mais ce n’était pas de la chance, plutôt de la sous-estimation de ma copie. Même chose en chimie : je disais avoir tout mis au pif, et j’ai eu 16 ; sauf que le pif, c’était quand même très réfléchi. Et les énoncés n’étaient pas particulièrement faciles.

16. Avez-vous pris des cours annexes pendant votre 1ère année ? Oui, les deux années. A une prépa la 1ère année, avec des séances d’exos de physique-chimie (la seule chose qui ait été utile en soi), au tutorat la seconde.

17. Pourquoi ? Pour me rassurer surtout, c’était un appui psychologique, et une sorte d’obligation de rester dans le mouvement, de ne pas se laisser aller. Au final, ça n’a servi qu’à deux choses : avoir un bon niveau en physique-chimie la 2e année (grâce aux cours pris la 2e année), et à moins stresser. C’est ça qui est moche : ne pas avoir de colles alors que tout le monde y va, c’est stressant. Ca m’aurait fait peur. Mais j’aurais très bien pu m’en passer, et garder 3h de révisions en plus chaque jeudi. Quand on travaille, une prépa ne sert à rien : on n’y apprend rien (à part dans les cours de physique-chimie, d’accord).

18. Avez-vous travaillé seul ? Oui, mais on s’est toujours soutenu entre amis, et on s’est toujours posé des tas de questions, même les plus connes.

19. De quel milieu êtes-vous issu ? Mon père est médecin, ma mère est dentiste. Mais je pense que ça n’a rien à voir avec mon choix : j’aime la biologie, j’aime les gens, j’aime la médecine et son environnement.

20. Vos conseils aux futurs 1ères années ? Au boulot bande de moules !! Les pieds sur terre, la tête dans les cours, travaillez longtemps mais sûrement. Sachez garder votre calme, et ne vous épuisez pas non plus. Connaissez-vous bien, sachez ce qui est bon pour vous et ne vous mentez pas. Soyez le meilleur, et débrouillez-vous pour savoir que vous êtes le meilleur. Pendant un an, soyez égoïste et égocentrique, sans devenir un gros con mais regardez-vous le nombril un peu. Sans déconner, avoir tout un rang de la BU qui écoute avec attention vos explications en bioch ou en anat, ça fait très "j’me la pète, j’connais tout" mais c’est très bon pour le moral. Et puis s’écouter un peu n’empêche pas de rester sympa avec les autres, on est tous dans le même bain après tout.

21. L’ambiance dans votre amphi ? Bonne, mais septembre-octobre ont été un peu moins cools cette année. Quelques nouveaux arrivants un peu hargneux, des réservations de places assez musclées, un peu de perte de folklore, mais dans l’ensemble toujours de l’entraide, la possibilité de parler avec les gens, c’est assez bon enfant au final chez nous.

22. Vacances ? Comment ?? Du 31 janvier à 19h au 1er janvier à 1h du matin, où on a quand même fait un petit jour de l’an assez sympatoche entre gens qui révisaient.

23. Sorties ? Un ciné chaque semaine environ, et quelques sorties par-ci par-là le soir. Mais jamais avant une journée complète (sauf une fois, un après-midi passé dans les magasins, ça faisait du bien). Et un ou deux anniversaires (20 ans, ça se fête !)

24. Les Parents dans tout ça ? Beaucoup de soutien et de confiance la 2e année, toujours rassurants mais sans jamais mentir.

25. Quelle était votre attitude en cours ? Tout dépend du cours, en général on écrit très vite, mais quand on peut relâcher un peu ça part vite en rigolade (selon l’intérêt du cours bien sûr)

26. Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ? J’aime beaucoup bosser dans les livres, en vrac : Gray’s, Rouvière et Gillot en anat, Polonovski et Harper en bioch, La Cellule en histo/cyto/biomol. Et ceux dont je me rappelle pas en chimie et en stats.

27. Vos matières préférées ? L’anat et la bioch. La génétique aussi.

28. Celles que vous détestiez ? La santé-so (beurk), l’embryo (en fait à Rouen, c’est méiose, spermatogénèse, ovogénèse, fécondation et c’est tout ; c’est pas inintéressant, mais c’est trop dense pour être appréciable)

29. Quelle(s) sont(est) les(la) matière(s) qui vous ont(a) posé problème ? La santé-so, où je pensais m’être ramassé (en fait pas du tout). Et les stats où j’ai eu 6/24 en annales la veille du concours... (et 15/20 au concours ^^)

30. Celles qui vous ont semblé faciles ? L’anat au premier semestre (c’est plus lent qu’au 2nd), peut-être la génétique (c’est pas évident mais j’y arrivais très bien)

31. Avez-vous travaillé avec les annales ? OUI !! C’est essentiel et bien plus sûr que les colles. On sait tous à peu près la moyenne qu’on doit avoir pour être sûr de passer, alors si on y arrive en annale, c’est très bien. Et il est essentiel de s’entraîner avec les questions des profs, et leurs pièges : ça permet d’en déceler après sans trop réfléchir.

32. Etiez-vous motivée ? OUI !!

33. Au point de vue sommeil ? Une moyenne de 6h/nuit dans l’année, plutôt 4 ou 5 les jours de réservation, et plutôt 7 pendant les révisions de mai.

34. Gros stressé ou plutôt relax ? Plutôt relax, avec des périodes de stress pas faciles à gérer ; mais faut pas se laisser abattre !!

35. Pratiquiez-vous une activité sportive en PCEM1 ? Quels étaient vos loisirs ? Aucun sport, écouter un peu de musique est devenu un besoin, mais aller au ciné était le réel plaisir de la semaine. Et jouer au tarot avec les pédeux ^^

36. Votre sentiment sur les 1ères années ? Il y a de tout, mais assez de gens d’un bon niveau pour faire peur. Il vaut toujours mieux se caler sur ceux qui bossent. Essayez de savoir quels sont les premiers des prépas, et observez-les de temps en temps.

37. Passer bizuth selon vous c’est... ? Largement possible, encore faut-il s’en donner les moyens.

38. Vos conseils aux futurs P1 ? C’est déjà écrit : bossez, et ayez confiance en vous :-)

livreslivrescontactspublicationstwitter