logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

PACES : qu’est-ce qu’il vous attend vraiment ?

0 partage mail facebook twitter linkedin
Avec un nombre de places restreint par le numerus clausus, une réglementation qui tend à supprimer le redoublement et un concours de plus en plus sélectif, seuls les étudiants les mieux préparés réussissent…

PACES : qu’est-ce qu’il vous attend vraiment ?
Avec un nombre de places restreint par le numerus clausus, une réglementation qui tend à supprimer le redoublement et un concours de plus en plus sélectif, seuls les étudiants les mieux préparés réussissent.
Comment faire pour se donner le maximum de chances de réussir le concours de PACES ? Les 57 000 étudiants inscrits en 2017 se sont posé cette question ! On pourrait imaginer une multitude de réponses, mais finalement il n’y en a qu’une : la préparation !
Un réel fossé existe entre la terminale et les études de PACES, ce marathon ne peut donc s’appréhender qu’avec une préparation réussie.

La PACES ne ressemble en rien à la terminale, vous serez confronté à :

  • Un nouveau rythme universitaire

L’année universitaire se divise en 2 semestres : l’enseignement (qui se déroule en amphithéâtre ou en visioconférence) s’organise autour de cours magistraux (CM) et de travaux dirigés (TD). Chaque semestre se ponctue par un concours dans les matières enseignées.
Au début du 2nd semestre, les étudiants choisissent de présenter de 1 à 5 concours (médecine, dentaire, sage-femme, pharmacie, kinésithérapie). L’étudiant devra valider le tronc commun ainsi que les UE spécifiques aux concours auxquels il s’est inscrit et se classer en rang utile pour la filière à laquelle il se destine.

  • Un changement de méthode de travail

Les cours non structurés : les cours en amphithéâtre ne sont pas nécessairement donnés dans un ordre scientifique et pédagogique logique, mais plutôt selon des impératifs de planning et de disponibilité des enseignants : c’est à l’étudiant de réagencer l’ensemble de ses cours selon une logique scientifique.

QCM / QCS ou QROC : une nouveauté pour les étudiants qui viennent d’obtenir leur baccalauréat et très peu d’entraînement leur sera fourni à la faculté : à vous de le trouver seul !
L’anonymat en cours : les professeurs des cours magistraux (quand il y en a un dans l’amphithéâtre et que vous n’êtes pas en visioconférence !) sont submergés par l’afflux d’étudiants à la fin du cours et il est souvent très difficile de pouvoir poser ses questions quand on n’a pas compris !

  • Une somme considérable de connaissances à acquérir

Temps court : des connaissances très denses à comprendre et assimiler en un temps très court (en moyenne 13 semaines entre la rentrée et le concours).

La difficulté des matières : de nombreuses nouvelles notions qui sont considérées comme acquises pour le professeur en cours magistral mais qui ne le sont pas, en réalité, quand l’étudiant arrive du lycée.

La quantité astronomique de cours à apprendre : des polycopiés très volumineux à apprendre par cœur pour des matières telles que par exemple l’UE2, l’UE5 et l’UE7.

Quelles sont les recettes de la réussite en PACES et les bénéfices de la prépa ?

  • Un rythme de travail soutenu, dès le premier jour et tout au long de l’année.

La vocation et la motivation sont des clés fondamentales mais pas suffisantes. Dans un environnement concurrentiel extrême, il s’agira également de faire des choix en termes de temps de travail.

Grâce à une équipe pédagogique expérimentée et accessible, composée de professeurs qui ont une maîtrise parfaite des programmes de PACES. L’enseignement à effectif réduit (20 étudiants par classe) est indispensable pour optimiser l’assimilation des connaissances et maîtriser la technique de résolution des QCM. 

  • Un entrainement intensif dans des conditions réelles d’examens.
  • Les conditions d’examen sont stressantes, il faut donc apprendre à gérer ce stress pour être prêt le jour J. Cet entraînement régulier, grâce à la prépa et au tutorat oriente et renforce les efforts.

    Et bien sûr une très forte motivation !

0 partage mail facebook twitter linkedin

CPCM
Cet article a été réalisé par CPCM
Tags :
  • Top - ne pas manquer
  • paces_medecine
  • paces_concours_medecine
  • CPCM

Sur le même sujet

Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
Publicité
livreslivrescontactspublicationstwitter