logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Roms, 103e en 2006/2007 à Marseille

Quelle fac, quelle année ?

La Timone (Marseille), année 2006/2007

Numerus clausus ?

345 en médecine, 66 en dentaire et 35 en sage-femme + kiné et manip radio ; 2831 étudiants.

Bizuth ou carré ?

Bizuth.

Votre bac ? Votre mention ?

Bac S, mention Bien.

Votre niveau au lycée ?

Plus ou moins 15 de moyenne générale de la seconde à la Terminale.

Etiez-vous en avance en classe ? A quel âge êtes-vous rentré en P1 ?

Non, je suis rentré en P1 à 18 ans.

Logement personnel ou familial ?

Chez les parents ! Au début j’appréhendais beaucoup de ne pas avoir un domicile près de la fac, je pensais que les trajets me seraient nuisibles. Finalement, rester chez moi a constitué un bon avantage car j’ai eu le soutien de mes parents, je n’avais pas à faire la cuisine ou autres, juste à me poser à mon bureau pour travailler dans un environnement agréable. Mais ça n’avait pas que des bons côtés (notamment avec mon père).

Durée du trajet domicile-fac ?

Plus ou moins 40 minutes, le temps de prendre le bus pour aller à Marseille (j’habitais donc en banlieue), puis de prendre la station de métro la plus proche pour rejoindre la fac. Ça ne m’a pas vraiment dérangé, c’était plus des pauses pour moi, sauf le matin en allant à la fac je prenais mes cours pour les réviser.

Aviez-vous une méthode de travail bien précise ?

Disons que je m’efforçais déjà, pendant les cours, de prendre mes notes le mieux possible afin d’avoir des cours aérés qui donnent par la suite envie d’être relus (surtout pendant les révisions finales où tout le monde en a ras-le-bol !). En rentrant chez moi, j’y mettais des couleurs, et j’essayais de dégager l’idée globale : je ne m’efforçais pas à tout faire rentrer par cœur du premier coup (ça, ça ne marchait qu’en Bio Cé, mais j’adorais ça !). J’avais toujours un crayon à la main pour prendre des notes, ça me permettait de garder un certain niveau de concentration. En fait, plus j’étais capable de faire des remarques sur mon cours, plus je savais que je le maîtrisais. Aussi, pour les notions difficiles à mémoriser (ex : le pas d’une hélice alpha, les différents plans de liaisons peptidiques et leurs angles, ou bien en anat les rapports entre les différents organes), j’essayais de visualiser la chose dans l’espace, et tout d’un coup ça devenait plus facile. Mention spéciale pour la science humaine à marseille qui a été particulièrement pénible : je n’arrivais jamais faire apprendre un texte par cœur du premier coup : je lisais, relisais, et finalement au bout de quelques jours ça marchait : je savais le réciter comme une poésie.

Combien de temps travailliez-vous par jour ?

Ca dépendait : il y a par exemple des jours où l’on est plus fatigué que d’autres et donc on ne peut pas travailler autant, surtout au 2e quad lorsqu’on commence à n’en plus pouvoir ! Globalement, je me mettais à travailler vers 14h, et je m’arrêtais à 22h/22h30, jamais plus tard. Bien sûr il y avait des pauses d’une demi heure entre. J’avais aussi vraiment besoin de sommeil. Ne négligez absolument pas le votre !

Aviez-vous commencé à travailler avant la rentrée pour prendre de l’avance ?

J’avais lu en diagonale le bouquin de biologie cellulaire du professeur Cau. Mais à l’époque, je n’avais pas encore ma méthode de travail, donc ça n’a pas servi à grand chose.

Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ?

Absolument pas ! Malgré des classements en prépa, vous avez beau vous dire que vous vous en sortez à peu près bien, c’est franchement impossible de dire pendant l’année si une certaine personne va être mieux classée qu’une autre.

Surpris de votre classement ?

J’étais heureux pardi ! A Marseille, on a pas les résultats intermédiaires alors du coup ce fut la surprise après les terminaux, même si, grâce à la prépa, j’avais une petite idée..

Aviez-vous une idole, un model pour réussir cette année ?

Non pas vraiment. Je remercie cependant certains P2 qui m’ont conseillé et soutenu cette année, ça a été génial de leur part ;-)

Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ?

Pas vraiment… Il s’agit de QCMs (sauf SHS) donc on vous interroge sur tout votre cours : les impasses sont interdites. J’avais tout fait pour les éviter.

Avez-vous pris des cours annexes pendant votre P1 ?

Non pas du tout. Juste des séances de QCMs à ma prépa.

Pourquoi ?

Ca n’a, je pense, aucun intérêt : les cours faits à la fac sont très compréhensibles pour un étudiant qui se donne la peine de les travailler sérieusement. Nul besoin de perdre du temps pour en prendre d’autres : ça vous desservirait plus qu’autre chose !

Avez-vous travaillé seul ?

Oui, je n’arrive pas à travailler en groupe. Pour apprendre, je ne dois pas avoir de personne à côté qui me parle. Par contre, je mettais souvent un fond musical chez moi (sans paroles) pour bosser. Ca m’aidait à supporter le travail et la solitude.

De quel milieu êtes vous issu ?

Mon père est cadre supérieur en informatique et ma mère cadre administratif. Rien de médical dans la famille si ce n’est mon oncle et son fils qui sont kinés !

Vos conseils aux futurs bizuths ?

Ne vous laissez surtout pas impressionner par les doublants. J’en avais peur au cours de l’année, sachez que ce n’est pas justifié du moment que vous travaillez avec sérieux et régularité.

L’ambiance dans votre amphi ?

Plutôt calme. L’ambiance à Marseille est vraiment très posée (pas de paillardes et autres). De la concurrence parfois… Ca s’est heureusement un peu arrangé au 2e quad.

Vacances ?

Pas de vacances ! Niet ! A Marseille, de toute façon, on a pas de vacances prévues dans le calendrier. Je me suis juste gardé quelques journées/sorties par-ci par-là dont le matin de noël, le réveillon.

Sorties ?

Quelques sorties donc, une dizaine de cinés dans l’année en tout je dirais. Mais j’étais très stressé donc je limitais au maximum…

Les Parents dans tout ça ?

Ca dépendait. Le plus souvent, mon père me rendait malade car il me mettait la pression sur mon classement en prépa. C’était vraiment horrible. Et d’autres fois j’entendais qu’ils avaient confiance en moi. Je les remercie quand même de m’avoir aidé quand ils voyaient que je pétais un câble !

Quelle était votre attitude en cours ?

Plutôt attentif mais je ne ratais pas une occasion de rigoler ! Ca me permettait d’évacuer la pression… Croyez-moi : ce ne sont pas forcément les plus sérieux en cours qui réussissent...

Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ?

En Bio Cé, le livre du Professeur Cau est indispensable : c’est la référence pour le concours. J’ai aussi utilisé « Cours de Résonance Magnétique » aux mêmes éditions (ellipse) par le Professeur Vion-Dury car il expliquait vraiment trop vite. Enfin, le Netter m’a pas mal servi en Anat, car certains détails décrits dans notre poly texte ne sont pas retrouvés sur les schémas qu’on nous donnait.

Vos matières préférées ?

La Biologie Cellulaire et la Physiologie.

Celles que vous détestiez ?

L’histologie a été vraiment LA matière la plus ennuyante à réviser… C’était un vrai catalogue !

Quelle(s) sont(est) les(la) matière(s) qui vous ont(a) posé problème ?

J’ai eu du mal en Biologie Cellulaire et en Anatomie respectivement aux 1er et 2e quad, mais en forçant je me suis rendu compte qu’en fait ces matières n’étaient finalement pas si difficiles que ça. Ma note d’anat est même ma meilleure note au concours ! C’est dire s’il ne faut jamais lâcher le morceau.

Celles qui vous ont semblé faciles ?

Pour moi la physiologie était une matière très intéressante et simple (elle demande surtout une certaine réflexion plutôt qu’un apprentissage bête et méchant). L’embryo était sympa aussi ;-)

Avez-vous travaillé avec les annales ?

Tout à fait ! C’est super important ! Ca vous permettra de vous situer vraiment par rapport au concours. J’avais pris soin, après les révisions pré-partiels de ne pas faire les annales de l’année d’avant pour me faire comme un « concours blanc » et connaître mon niveau. Et croyez-moi, c’est assez révélateur de votre niveau !

Etiez-vous motivé ?

Absolument ! Même si pendant l’année il existe des périodes où l’on doute de cette motivation, elle reste le moteur principal de votre travail.

Au point de vue sommeil ?

J’étais un gros dormeur ! Toujours de 22h30 à 6h30 soit 8h de sommeil au moins chaque nuit. Parfois lorsque je n’en pouvais plus, je n’hésitais pas à me coucher plus tôt. Préservez votre sommeil amis P1 !

Gros stressé ou plutôt relax ?

Plutôt gros stressé. Curieusement moins que pour le bac ; peut-être parce que je savais que j’avais travaillé, et puis aussi rassuré par mes résultats en prépa. Dans tous les cas, j’étais vraiment stressé : le jour du concours au 1er quad, j’avais les mains si moites que j’ai dû demander à une surveillante de déboucher le capuchon de ma gomme car je n’arrivais pas à l’enlever ! :P

Pratiquiez-vous une activité sportive en P1 ? Quels étaient vos loisirs ?

Aucune ! D’ailleurs je compte bien m’y remettre cette année ! Après un an de P1 sans rien faire on devient vite un mollusque !

Loisirs ?

Quelques loisirs. Notamment mon ordi sur lequel je passais la plupart de mes pauses (c’est facile : il est dans ma chambre sur mon bureau). Je me permettais quelques discussions sur MSN de temps en temps (surtout avec ma binôme lorsqu’on avait des questions à se poser sur les cours). Mais ça ne doit pas être une source de tentation ! Sachez vous restreindre lorsque c’est nécessaire. Je passais quelques soirs aussi à regarder la télé (prison break, etc) mais jamais plus de 2 par semaine.

Votre sentiment sur les P1 ?

Comme dans la vie on trouve de tout en P1. Beaucoup de beaux-parleurs. Il faut fermer les écoutilles et vous faire une bulle avec quelques amis.

Passer bizuth selon vous c’est... ?

C’est tout à fait possible !! La clé pour réussir primant, c’est rapidement se trouver un rythme et une méthode de travail que vous allez pouvoir garder toute l’année. Avec de la régularité, une méthode efficace et de la motivation, tout devrait bien se passer...

Doublants : ne vous découragez pas !! Vous ne déméritez pas pour autant ! Bien au contraire. Bossez à fond et méthodiquement surtout ! Bon courage :-)

livreslivrescontactspublicationstwitter