logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique

Tite-despe et moi-même avons pris l’initiative de rédiger ce petit guide afin de fournir le plus d’informations possibles aux futurs étudiants de Paris V, histoire qu’ils puissent s’y familiariser aisément. N’hésitez pas à poser des questions supplémentaires sur le forum des étudiants ou bien évidemment sur les forums Remede, nous nous ferons un plaisir d’y répondre. Ce post sera très certainement complété par des schémas à venir, ainsi qu’un article sur la corporation (j’ajoute ça avant de me faire frapper). Est prévue une section sur le stage officinal de 2e année.

Matières (1e semestre) Durée de l’épreuve Note max
Physiologie 1h 25
Chimie physique 2h 55
Chimie organique I et II 2h 50
Maths et probabilités 2h 25 + 15
Génétique 1h30 25
Sciences végétales 1h 25
Culture générale 2h 20
Matières (2e semestre) Durée de l’épreuve Note max
Physique 2h 50
ICM 2h 40
Biochimie 2h 30
Biologie cellulaire 1h 20
Biologie animale 1h 20

Généralités : cours, salles, BU

  • Comment se déroulent les cours et les ED ?
    Ayez toujours votre carte d’étudiant sur vous, l’entrée des amphis est contrôlée histoire que tout le monde (ou presque) aille bien dans l’amphi où il est censé être. Vous aurez généralement 3 cours d’1h15 chaque après-midi avec des pauses de 20 min, de 13h45 à 18h10.
    Bon à savoir : ce sont les profs qui tournent dans les amphis, ils font donc deux fois le cours dans la journée. Vous aurez la chance d’avoir le prof en chair et en os à faire enrager. Les doublants se chargent généralement de réveiller l’amphi avec des cris et des avions quand c’est trop calme, bref une ambiance très bon enfant qui n’empêche pas de bien suivre.
    En ce qui concerne les ED, vous serez répartis en groupe d’une trentaine d’étudiants, les séances commençant quelques semaines après le début des cours magistraux. Généralement vous pouvez choisir le créneau qui vous convient, sauf en chimie physique où les profs font l’appel et virent ceux qui ne sont pas du groupe.
    On ne le répètera jamais assez, ALLEZ EN ED, essayez de les préparer à l’avance si possible.
  • Se repérer dans la fac
    • Au début tout ira bien, vous serez dans les grands amphithéâtres (Bussy et Bourquelot), et vous n’aurez que des cours magistraux.
      Puis viendra le temps des EDs !
      Pour faire simple, les EDs de maths et chimie physique, physique, biochimie (3 et 4) ont lieu dans les salles A à F, au sous sol. Pour y accéder, descendez par le premier escalier sur votre droite en entrant dans la fac, suivez le couloir tout de suite sur votre droite, tournez légèrement à gauche au bout, descendez (encore un escalier), et vous y êtes ! Après le nom est marqué à coté de chaque porte, et c’est par ordre alphabétique.
    • Les EDs de génétique, biologie cellulaire (2.3 et 4), galénique se déroulent dans les salles Thanret 1 à 4. Elles se trouvent entre les deux amphis, donc vous êtes obligés de tomber dessus en allant de Bussy à Bourquelot (et vice-versa).
      Pour la chimie organique (et la législation), il faut aller dans les salles Houel et Vauquelin (il y a parfois d’autres salles pour la chimie orga). Ce sont les deux salles sur votre droite quand vous entrez à la fac, elles donnent directement sur les arcades (vous faites sûrement vos inscriptions là d’ailleurs).
    • Et maintenant venons en aux salles introuvables (sauf pour vous qui lirez notre petit guide).
      Pour accéder au laboratoire de sciences végétales, traverser la fac (quand vous entrez, continuez tout droit jusqu’à ressortir dans le jardin botanique). Après c’est dans le bâtiment sur votre droite, au 3ème ou 4ème étage je ne sais plus, de toute façon c’est marqué.
      Les EDs de biologie animale ont lieu au deuxième étage, il faut prendre l’escalier à la sortie de la caféteria.
      Le premier ED de biologie cellulaire et les deux premiers EDs de biochimie se déroulent dans les labos. Pour vous y rendre, allez au fond du hall d’honneur, premier étage pour la bioch et deuxième pour la biocell.
  • La Bibliothèque Universitaire (BU pour les intimes)
    Il existe deux bibliothèque au sein de la fac de Pharmacie.
    • La première est située au premier étage (vers la gauche quand vous êtes face à la scolarité). Elle s’appelle salle de lecture (ou salle Fialon). C’est ici que vous pouvez emprunter tous les livres utiles aux P1 (maths, chimie orga....) mais aussi consulter les annales (non corrigées, il ne faut pas rêver non plus). Attention, il faut être muni de sa carte d’étudiant pour y entrer, et pour emprunter (l’inscription se fait là bas à la rentrée, c’est gratuit, ils vous collent juste une petite étiquette en plus sur votre carte d’étudiant). Elle est ouverte tous les jours de 9h à 18h sauf le samedi.
    • La salle Dorvault est aux deuxième étage (il faut prendre l’escalier tout de suite à votre droite quand vous entrez à la fac). Là, vous pouvez trouver les magazines (science, nature, le moniteur de la pharmacie...) et quelques ouvrages, mais vous ne pouvez pas emprunter là bas ! (enfin si, le samedi par exemple, mais pour simplifier, empruntez dans l’autre salle). Grand avantage, elle est ouverte de 9h à 19h tous les jours, et de 9h à 17h le samedi. Des ordinateurs y sont à disposition.
      Ces deux salles constituent un espace de travail (tables, chaises à disposition). Par conséquent, ce n’est pas une aire de papotage, nourriture interdite, et on passe ses coups de téléphone dehors !

Matières du 1e semestre et modalités de l’épreuve

  • Chimie physique (55 points, QROC) : Atomistique, Thermodynamique, Cinétique, Oxydo-réduction.
    • Une matière où il est facile de gagner des points (et qui en plus est intéressante, et qui ne consiste pas en un apprentissage par coeur, il faut comprendre), et donc où il serait bête d’en perdre. Les notes sont généralement bonnes, il faut bien comprendre les ED et les annales d’Espeau pour mettre toutes les chances de son côté. Beaucoup d’étudiants cessent d’assister aux cours car considérés comme inutiles, d’autres considèrent que c’est indispensable… A vous de voir, assistez-y pendant une semaine et voyez ensuite.
    • Concernant l’épreuve (et oui et oui...) elle est constituée de QROC (questions à réponses ouvertes et courtes), ici ce sont des valeurs numériques (quelle est l’enthalpie de ci, le nombre de moles de ça, la constante de vitesse de la réaction...).
      Sachez que le prof exige aussi du bon sens, il y a donc des questions "cadeau" (même si beaucoup perdent leur point ici !). Par exemple, quels sont les deux ions les plus présents dans l’eau de mer ? Les gaz qui constituent l’atmosphère terrestre ? La valeur du rapport PV/RT pour une mole de gaz ?
  • Chimie organique (50 points, QR) : Notions de stéréochimie, RMN, mécanismes réactionnels.
    • L’une des matières sélectives du semestre, la matière qui va vous faire suer des heures entières. Le livre Chimie Organique de H. Galons est un support utile pour pouvoir noter ce que dit le prof. La présence en cours est indispensable, d’autant plus que le prof ne suit pas exactement le même programme chaque année. Bien suivre en ED, y aller, et surtout essayer de les préparer quitte à les faire avec le bouquin à côté. En cours bien écouter et noter les mécanismes qui ne sont pas clairs dans le livre. Perso, je vous conseille d’aborder la chimie orga comme un jeu (sudoku...) un petit casse-tête à résoudre pour arriver à une jolie molécule !
    • L’épreuve est composée d’une partie stéréochimie (nomenclature, chiralité des molécules, RMN) et d’une partie réaction. (la molécule A réagit avec B, on obtient C, qui en milieu basique réagit avec D pour donner F...). Les primants, assurez les points de stéréochimie en premier !
      Il paraît que Galons prend sa retraite donc ces informations sont à mettre à jour.
  • Mathématiques (15 Probabilités + 25 points, QCM) :
    Un programme vaste et assez lourd à étudier, pas forcément évident à maîtriser. Les ED sont un bon moyen d’arriver à comprendre, pensez à acheter ou emprunter à la BU le livre qu’a écrit la prof, il est à mon sens plus rentable de travailler avec sans aller en cours mais c’est seulement mon point de vue.
    C’est une autre matière sélectionnante, l’épreuve nouvellement passée en QCM de cette année a été très longue (plus de 60 QCM), c’est plus que jamais une épreuve de rapidité.
    Le programme se divise en deux parties, Probabilités et Algébre/Analyse. En probas on refait des dénombrements (vive la terminale...) et les lois de proba (Bernouilli, Poisson...).
    D’un point de vue algèbre/analyse, sachez que même si vous n’étiez pas bons en maths au lycée, vous pouvez y arriver, ici pas de démonstration ni de grands raisonnements abstraits, on fait du concret ! (étude d’une population de parasites sous forme matricielle, cinétique chimique...). Vous allez poursuivre un peu l’étude des fonctions, voir quelques notions sur les vecteurs (et le produit vectoriel) qui vous serviront en physique après, et découvrir les joies de l’algèbre (perso j’adore ^^ ) Bossez sérieusement,c’est tout ce que j’ai à vous dire !
  • Génétique (25 points, QCM) :
    • Deux polys sont à étudier, le premier qui comporte le cours de Mr Vidaud est très dense en informations, chaque petite info peut être importante donc il faut bien le comprendre. Apprendre bêtement ne servira à rien, il est vraiment important d’assimiler intelligemment pour arriver à sortir la tête de l’eau. Le prof dit quasiment à tous les cours que telle chose va tomber, au bout d’un moment on ne le prend plus au sérieux mais attention, si vous ne comprenez pas du tout le point de cours en question insistez dessus, on ne sait jamais... A savoir, M Vidaud parait super sympa super cool, ses cours sont amusants (il fait son show...) mais l’épreuve est difficile ! En tout cas, allez en cours !
    • Le 2nd poly par Mr Lebras demande plus de raisonnement, moins de par cœur, écouter en cours aide beaucoup à la compréhension. Je vous conseille de commencer par cette partie le jour du concours, le prof ne fait pas de pièges, tout a été vu en cours et en ED ! Ca vous permet d’assurer vos points...
  • Sciences Végétales (25 points, QCM) : Mycologie, biotechnologies et botanique.
    Les notes sont bonnes dans cette matière, donc ne vous laissez pas décourager sous peine de laisser filer des points précieux. Il vous faudra apprendre un cours précis et dense, faites des fiches, regardez les annales, souvent des items retombent. Tout le cours est dans les diapos, mais on a le temps de noter.
    Les EDs ne sont pas indispensables, mais assez amusants (vous découpez des fleurs en petits morceaux ^^)
  • Physiologie (25 points, QCM) : Embryologie, Histologie, Anatomie.
    Un cours dense avec pas mal de détails, difficile à prendre en note car il y a beaucoup de choses importantes et on n’a pas forcément le temps de comprendre et écouter, votre poignet va donc chauffer. La première partie (Embryo/organes des sens, Mme Margail) est plus facile à prendre en note et à apprendre (schémas clairs et précis, la prof a un cours bien structuré). Essayez de l’apprendre de façon "dynamique" (« le mesoderme se forme à partir de l’ectoderme, il va donner ça et ça... »).
    L’anatomie/histologie est assurée par M. Clot, les amphis sont moins calmes avec lui, essayez de vous accrocher, c’est intéressant quand on y repense (vous verrez la formation du tissu osseux, quelques notions sur les organes...)
  • Culture Générale (20 points, QROC/QCM) :
    Un programme qui change tous les ans, Mme Bégué traite plusieurs chapitres en suivant une ligne directrice, d’autres profs de la faculté vous font un petit cours sur un thème qu’ils choisissent, en rapport avec la matière qu’ils enseignent. Il est facile de prendre en note dans cette matière. Ici, pas de secret, il faut apprendre. Faire l’impasse sur cette matière c’est perdre bêtement des points, donc accrochez-vous-même si la quantité est conséquente. Rassurez-vous, cette matière ne ressemble pas à de la philo de lycée et on ne vous demandera pas de faire une dissertation, seulement de savoir votre cours et d’arriver à le restituer de manière organisée et compréhensible.
    Attention, pensez à bien faire un plan (intro développement conclusions, petites phrases de transition) et utilisez les mots-clés, ça rapporte !

Matières du 2nd semestre et modalités de l’épreuve

  • Physique (50 points, QR -> QCM ?) : Mécanique des solides et des fluides, optique, électrostatique.
    • C’est LA matière redoutée par les étudiants au 2nd semestre à juste titre. Les cours vont très vite, beaucoup de choses à noter, souvent en ED les profs résolvent les exercices en suivant une méthode bien précise ou en utilisant LE petit truc qu’on n’aurait pas trouvé seul, bref on est vite noyé. Il faut s’entraîner beaucoup, faire des exercices, faire et refaire les ED à fond, et surtout les comprendre ! A part l’optique ondulatoire et l’électrostatique, il y a peu de notions nouvelles par rapport au lycée, donc essayez de rester logique, ça n’a pas toujours le même nom mais c’est la même notion ! (la quantité de mouvement d’un système isolé est constante, somme des forces= masse x accélération...)
    • Pour l’instant l’épreuve est composée d’une question de cours sur 10 points (cette année le théorème de Gauss appliqué à une sphère, l’année dernière la méthode de Bessel) et de deux exercices sur 20 points qui reprennent des notions vues en cours et en ED.
      Si vous avez le temps de faire des annales, c’est tant mieux, mais sinon basez-vous sur les ED qui sont plus que jamais essentiels pour cette matière.
  • ICM (40 points, QCM) : Galénique, législation, clinique.
    • La galénique peut faire peur pendant les premiers cours, surtout que les diapos regorgent d’informations : prenez plutôt le temps de noter ce que dit le prof, il met les diapos sur internet donc vous pourrez reprendre votre cours et le compléter. Les diapos et 5 QCM d’entraînement seront mis en ligne pour chaque cours sur le site http://arnaud-ph.fr, ce qui permet de s’entraîner(quelques-uns retombent le jour du concours ou inspirent fortement des questions, donc si vous séchez apprenez-les ça ne mange pas de pain).
      Pour info, en galénique, on étudie les formes pharmaceutiques (gélule pilule capsule comprimé...), les opérations (broyage, pulvérisation, dessiccation...) et la documentation (Vidal, Pharmacopée...)
    • En législation tout est dans le poly, le prof explique et dit ce qu’il y a à apprendre dans son ED.
    • La clinique est une matière très intéressante, la prof rend vraiment l’enseignement concret. Vous verrez qu’à peu près tout est important, donc écoutez bien ce qu’elle dit. Et travaillez bien les annales, de nombreuses questions retombent régulièrement !
  • Biochimie (30 points, QCM) : Généralités sur les protéines, enzymologie, ADN.
    Une matière difficile à travailler, beaucoup d’étudiants se contentent de bosser les polys, à vous de voir si le prof vous motive ou non. On est vite dépassé par la quantité à étudier, surtout que les supports de travail ne sont pas forcément attrayants. L’épreuve de cette année comportait 74 QCM portant parfois sur des points de cours extrêmement précis. Sauvez les meubles comme vous pouvez.
  • Biologie animale (20 points, QCM) :
    Plus difficile que les sciences végétales à mon sens, les QCM étant plus vicieux… Il faut savoir synthétiser son cours et avoir une vision globale des choses, en apprenant bêtement comme c’est possible en SV vous risquez d’avoir quelques surprises. Par contre, c’est plus facile à visualiser, le prof donne des exemples de pathologies chez l’homme provoquées par les parasites... Faites une classification, ça aide à mémoriser !
  • Biologie cellulaire (20 points, QCM) :
    Matière très difficile à comprendre surtout lorsqu’on est primant, n’hésitez pas à demander des clarifications aux professeurs d’ED et à travailler avec des livres. Le poly ne contient que des schémas à annoter donc notez tout ce que vous pouvez. Le prof est très brouillon, reprenez bien votre cours au fur et à mesure (tous les soirs ^^).

Polys, prépas, lots et tutorat

  • Où se procurer les supports mis à disposition par les profs ?
    La faculté met à disposition des étudiants un portail intranet qui permet de télécharger de nombreux documents : diapos, sujets des ED etc mais aussi liste des groupes d’ED, des salles pour le concours, changements d’emploi du temps, informations diverses. C’est donc un des sites que vous visiterez régulièrement pendant l’année. Accéder aux documents n’est pas forcément évident les premières fois, aussi voici quelques indications :
    -  Rendez-vous sur la page de connexion de l’intranet et entrez vos identifiants (donnés à l’inscription)
    -  Une fois connecté, cliquez sur Mes outils dans la barre de menus grise puis sur Espace collaboratif
    -  Dans l’arborescence à gauche, suivez la procédure suivante : 07 - Faculté de sciences pharmaceutiques > La Scolarité informe (pour les infos en général) ou Les enseignants informent (pour les cours et diapos) > 1e cycle > 1e année
  • Où acheter les polys ?
    Ils sont disponibles à la Corporation des Etudiants en Pharmacie de Paris V (CEPPV) et permettent d’acheter des supports de cours à un prix dérisoire, profitez-en ! En plus les étudiants qui font la vente sont très gentils et donnent des petits conseils, donc prenez soin d’eux (oui je sais ça paraît ridicule, mais lorsque vous commencerez à vous écraser pour faire la queue vous commencerez à les plaindre –si vous êtes encore vivants-). La vente se fait de 12h30 à 13h30, le local se trouvant en-dessous de la cafétéria.
  • Y a-t-il des livres à acheter ?
    Jusqu’à cette année il y avait deux livres INDISPENSABLES en P1, le livre Chimie Organique de H.Gallons aux éditions Masson et ce qu’on appelle les annales d’Espeau. Attendez toutefois la rentrée avant de faire leur acquisition, comme cela a déjà été dit Mr Gallons prend sa retraite et il n’est pas sûr que le livre de référence soit le même dorénavant.
  • Existe-t-il un tutorat ?
    Il y a bel et bien un tutorat à Paris V, il est encore malheureusement moins développé qu’ailleurs comme c’est le cas dans beaucoup de facs parisiennes en médecine comme en pharma, question d’organisation. A cela, plusieurs raisons : déjà le nombre important d’étudiants qui complique de toute manière les choses, et aussi et surtout le manque de motivation de la plupart des profs qui n’ont pas le temps (ou l’envie ?) de prévoir un tutorat.
    A Paris V, le tutorat consiste en des séances animées en amphi par des étudiants d’années supérieures chargés d’insister sur des points importants du cours et d’illustrer leurs explications par quelques petits exercices (cette année, nous avons eu 2 séances de chimie organique).
    Il faut savoir que les professeurs de la faculté ont toutefois prévu en 2008-2009 un concours blanc sans classement corrigé en amphi, comportant mathématiques et chimie organique. Ce concours blanc permet d’avoir une idée de la forme du concours, il paraît que l’épreuve le jour J ressemble parfois un peu, y aller ne gâche donc rien. Le tutorat est gratuit et ne demande que votre présence en amphi.
  • Et les prépas dans tout ça ?
    Il existe de nombreuses prépas qui ont pour objectif d’aider les étudiants à préparer le concours. Nous ne citerons pas de nom ici, sachez qu’elles sont généralement très chères (comptez 1000 euros et plus) et que c’est à vous de voir si des cours supplémentaires vous serons utiles. En effet, un cours bien fait sera un gain de temps, tandis qu’un cours bordélique aura l’effet inverse... La réussite ne s’achète pas et seul votre travail fera la différence, une prépa ne vous garantit donc en aucun cas votre passage en deuxième année. Discutez-en directement sur notre forum ou avec d’autres étudiants, c’est encore le meilleur moyen de vous faire une idée.
  • Qu’est-ce qu’un lot ?
    Les étudiants reçus en 2e année préparent parfois un lot, c’est-à-dire le condensé de leurs cours de l’année, souvent agrémenté d’annales corrigées ou non, d’exercices supplémentaires de prépas, ED de l’année, fiches etc. Le contenu comme la qualité varie d’un lot à un autre, prenez le temps de regarder et comparer. Généralement les prix vont de 300 à 500 euros, ce n’est pas donné mais ça peut aider. Posez des questions à la personne qui vous vend ce lot, voyez si elle se montre disponible pour vous répondre et vous conseiller. Sachez toutefois que les annales sont vendues à la faculté sans corrigé.

Concours et résultats

  • Et le concours ?
    • Le concours se passe à la maison des examens à Arcueil, vers la mai janvier pour le premier semestre et vers mi mai pour le second semestre. Les épreuves sont précédées des vacances de Noël et de Pâques, puis d’une période de révisions de quelques semaines, ça vous laisse le temps de bien revoir vos cours (il est tout de même conseillé de ne pas avoir à apprendre, mais seulement à réviser pendant cette période ce qui suppose un travail régulier dès le début).
      Vous n’aurez pas de convocation, mais pas de panique la fac est bien organisée et ne vous oubliera pas Wink tenez vous simplement au courant des dates et vérifiez que vous êtes sur la liste de répartition dans les salles. Par contre n’oubliez ni votre carte d’étudiant ni votre pièce d’identité ! Elles seront vérifiées avant chaque épreuve.
    • Prévoyez votre déjeuner si les épreuves sont réparties sur la journée, il est toujours possible d’acheter de quoi manger sur place mais il est tout de même préférable de profiter de votre pause pour vous reposer, discuter, sans avoir à courir partout. Les étudiants sont autorisés à rester dans la salle entre les épreuves, ce qui est bien appréciable. Ne SOYEZ PAS EN RETARD, dès que l’épreuve à commencé les portes sont fermées, votre absence étant sanctionnée par la note zéro (note non éliminatoire, mais qui compromet très fortement vos chances).
    • On vous distribue des feuilles de brouillon autant que nécessaire. Si vous avez oublié votre matériel (stylo noir, calculatrice etc) vous pouvez demander aux autres étudiants de vous dépanner, mais seulement AVANT le début de l’épreuve. Le modèle de calculatrice autorisé cette année était la Casio fx-92, attendez l’affichage de la scolarité pour investir dans une calculatrice afin d’être sûr que vous aurez le droit de l’utiliser.
  • Quid des résultats ?
    Ils tombent généralement vers la mi avril pour les résultats intermédiaires, en juillet pour les résultats définitifs. Qu’ils soient bons ou mauvais, la meilleure attitude à avoir est de rester concentré et de continuer à travailler. En effet, même en cas d’un classement intermédiaire mauvais il est toujours possible de remonter (des personnes classées après la 400e place ont déjà réussi à passer en P2 !), et dans tous les cas votre travail de l’année sera très utile si vous redoublez. Dans le cas contraire, vous arriveriez doublant avec les mêmes lacunes qu’un primant... Prenez du temps pour vous reposer, vous vider la tête, vous remotiver. Quant aux chanceux qui sont classés, n’oubliez pas qu’un déclassement est bien vite arrivé donc profitez quelques jours de la bonne nouvelle puis recentrez-vous.

Derniers conseils et méthode de travail

Vous pouvez parfaitement réussir sans prépa ni lot, débourser des mille et des cent n’est pas une étape forcée pour passer en 2e année, il s’agit surtout pour vous de déterminer ce dont vous aurez besoin pendant l’année : vous arrivez à prendre vos cours ? Achetez simplement des annales corrigées. Vous arrivez à travailler seul ? Profitez du tutorat. Vous connaissez peut-être (et sûrement) des gens en pharma (amis des frères et soeurs, cousins...) profitez en, généralement on aide les gens qu’on connait (anciens cours de prépas, fiches, cours d’amphi et ED vous serons donnés par vos amis (ou alors ce ne sont pas des amis ^^ )

D’un point de vue méthode de travail (et oui vous allez travailler !), je vous conseille de travailler en groupe avec des gens motivés (petit groupe, inutile d’être 40). Comme ça vous pouvez vous passez vos différents cours et exos de prépas ou d’ailleurs entre vous, vous entraider, et surtout vous stimuler ! Perso j’ai fait ça cette année et on est presque tous classés (et les autres pas loin, donc ils remonteront au deuxième semestre enfin j’espère)
Le fait de s’interroger entre vous sur les petites matières ne peut être que profitable. Celui qui interroge révise son cours, et l’autre se rend compte de l’étendue de ses lacunes... Dans ce cas, les réponses doivent fuser, sinon, c’est que vous n’êtes pas prêts, les petites matières étant sous forme qcm, vous devez être surs de vous, toutes les réponses entre lesquelles vous hésiterez seront proposées...
En bref, quel que soit le moyen, entraînez-vous et évaluez-vous. L’un des plus gros pièges est qu’on a du mal à voir où on en est par rapport à la concurrence, ne vous présentez pas à l’épreuve sans avoir une idée de votre niveau global. Ceci vous aidera à rester lucide et à bosser davantage certains points pour vous rattraper. Apprenez également à travailler intelligemment en ayant conscience de vos forces et faiblesses, selon vos facilités et votre intérêt pour les différentes matières il sera peut-être plus rentable de travailler certaines matières et un peu moins d’autres... Dans la mesure du possible, ne négligez aucune matière même celles à petits coefficients, faites le moins d’impasses possible, c’est sur les plus petits détails que se fait la différence le jour du concours.


Après la P1 : Le stage officinal

A venir

livreslivrescontactspublicationstwitter