logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique

Mathilde à Nantes, carrée : 16ème en 2007/2008.

partage mail facebook twitter linkedin
Voilà ma petite contribution, bon courage à tous les futurs PCEM1 et n’oubliez pas : quand on veut on peut, donnez vous juste les moyens.

1. Quelle fac, quelle année ?
Nantes, 2006/2007 puis doublante en 2007/2008

2. Numerus clausus ?
200 med, 35 odonto, 27 SF

3. Bizuth ou carré ? Votre place ?
Carrée : 16ème (264 en bizuth)

4. Votre bac ? Spécialité ? Votre mention ? Année ?
Bac S, spé PC, mention AB obtenu en 2006

5. Votre niveau au lycée ?
Correct (toujours dans le 1er tiers de la classe) en ne bossant (quasiment) pas ; 30 minutes par jour était un exploit en terminale. Et aucun regret. Il s’agit de savoir démarrer en P1.

6. Etiez-vous en avance en classe ? A quel âge êtes-vous rentré en PCEM1 ?
J’ai sauté le CP et étant née en fin d’année, je suis rentrée en P1 à 16ans.

7. Logement personnel ou familial ?
Familial et heureusement, ne rien avoir à préparer en arrivant de cours, c’est super ; puis une famille qui vous soutient, des personnes a qui parler, c’est très important ! Je n’aurai pas pu vivre seule en appart.

8. Durée du trajet domicile-fac ?
30minutes en tram.

9. Avez-vous une méthode de travail bien précise ?
Pas vraiment, j’apprenais mes cours du matin l’après-midi même et en faisant énormément d’annales (énormément hein ?) en doublant. La SHS et la neurophysio c’était du par coeur pur et dur. Pour l’anatomie, la biophysique ++ et la biochimie +++, j’essayais de comprendre (et ainsi ça rentre beaucoup plus facilement).
Pas la peine de parler de mon année de primante, car l’organisation des cours à pas mal changée à Nantes depuis ; mais juste à savoir que j’ai été rapidement submergée au 1er semestre par la quantité de choses à savoir (les fiches de neurophysio en primante : un vrai cauchemar !).

10. Combien de temps travailliez-vous par jour ?
Et bien cours à la fac le matin + souvent des ED l’aprem + la prepa + le travail perso on dépasse 10h de travail par jour (mais attention la quantité ne fait pas la qualité ; mais je pouvais pas m’empêcher de bosser ; et quand j’en avais marre je travaillais les matières que j’aimais le plus).
Le week-end c’était du 8-12h, 13-19h, 20-22h avec des petites pauses ça et là...
Le stress aidant, je commençais un peu plus tôt et finissais un peu plus tard pendant les révisions. Ne pas travailler me faisait énormément culpabiliser.

11. Aviez-vous commencé à travailler avant la rentrée pour prendre de l’avance ?
En primante, je connaissais l’ostéo (ce que je conseille à tous les P1 nantais, c’est déjà une petite avance de prise, ce qui n’est pas négligeable en P1 car le temps vient vite à manquer).

En doublante, j’avais revu toute l’anat du premier semestre (parce que j’aimais ça, et que ça me faisait déculpabiliser), je ne l’ai quasiment pas bosser du 1er semestre et je m’en suis sorti avec plus de 15,5/20 au concours + encore l’ostéo qui a tendance à vite s’oublier en 6 mois ; je connaissais toute la RMN (j’avais trouvé ça bien dur en primante) puis j’avais recopié la moitié de mes fiches de physio, ce qui m’a été très utile aussi ... Puis avoir loupé le concours de 55 places la première fois m’a donné une très très grande motivation (ouf, ça aurait pu être l’inverse), même si evidemment j’étais (et toujours un peu) dégoûtée de ce premier échec ; je savais bien (au fond de moi) qu’en bossant sérieusement une seconde année, ça payerais.

Le premier semestre à Nantes, mis à part la grosse quantité de SHS est assez ’light’ ; et comme les cours de bioch s’étalent sur toute l’année pour une évaluation en Mai ; j’avais environ 3 semaines d’avance sur le programme à chaque ED en doublante (et c’est vraiment plaisant). Je faisais tous les exercices chez moi (bon on nous dit de pas le faire mais au final : ) )...

12. Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ?
La première année, je savais que soit ça passerait de justesse soit je le louperais de justesse (et vous connaissez la suite...), ça grâce à la prépa et aux quelques tutorats sur internet.

Et en doublante : je pouvais bien me situer grâce à la prépa et aux concours blancs de la fac (j’ai fini majore ! : ce qui m’a énormément boosté et rassuré !), et finir toujours avec de très bons classements, ça motive et encourage énormément. On voit la différence avec la première P1 et on se dit qu’on ne fait pas ça pour rien.

13. Aviez-vous une idole, un modèle pour réussir cette année ?
Notre prof de bioch qui est aussi le responsable des P1 ; c’est le genre de prof (qui en plus d’être humain (c’est-à-dire qu’on a pas peur d’aller le voir pour lui poser une question contrairement à certains)) donne vraiment envie d’y arriver ; qui arrive à vous transmettre quelque chose, et c’est ça le plus important. Donc notre prof de bioch, ainsi que notre prof de neuro-anat qui réussit également à nous passionner pour des choses pas forcément évidentes.

14. Connaissiez-vous Remede avant d’entrer en PCEM1 ?
Oui, à l’époque j’hésitais encore entre BCPST et médecine (et je n’ai jamais regretté mon choix !).

15. Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ?
Pas du tout ! J’avais pas mal insisté sur certains points notamment les coenzymes en bioch (j’avais eu beaucoup de mal à les apprendre en primante, en doublante : c’est venu tout seul mais quand même j’ai passé du temps car persuadée que ça tomberais)... mais au final : ça n’est pas tombé ! Pour moi la chance c’est uniquement valable pour les sujets rédactionnels ; un bon sujet en neurophy ou en SHS (foutue santé publique !) ; la chance dans les QCM où il faut avoir les 5 items bons pour avoir le point, j’y crois pas trop.

16. Avez-vous pris des cours annexes pendant votre 1ère année ?
Oui, prépas les deux années... et là non plus pas de regrets, avec en plus l’option pré-rentrée les deux années ; la première m’a permis de rencontrer des gens formidables avec qui j’ai passé ces deux années difficiles. La seconde : bien pour se remettre doucement dans le bain.

17. Pourquoi ?
La prépa permet de se situer ; chaque semaine on avait une conférence de 3h, et on pouvait aborder des points qui semblaient peu clairs en cours, ça aide à la compréhension.

18. Avez-vous travaillé seule ?
J’étais dans un groupe de 6/7 personnes (différents les deux années), et je connaissais pas mal de monde en amphi donc en cas de problème... On s’entraidait bien mais je travaillais seule chez moi en doublante, ce qui était la meilleure solution pour moi.
En primante, j’allais souvent dans les salles que la prépa mettait à notre disposition, mais c’était trop facile de se laisser distraire par les autres... donc au final c’est mieux tout seul chez soi.

19. De quel milieu êtes-vous issu ?
Pas de médecin dans la famille ; mon père chargé d’études dans le nucléaire ; ma mère analyste sensorielle.

20. Vos conseils aux futurs 1ères années ?
Ca me prendrait bien 3 pages... mais pour réussite au concours = motivation + courage + confiance en soi + TRAVAIL (avec méthode si possible) + entraide. Je crois que c’est pas trop mal. Mais sachez aussi vous accorder un minimum de temps (et c’est moi qui dit ça... si vous en êtes capables...), savoir gérer son temps est un plus incontestable.

21. L’ambiance dans votre amphi ?
Plutôt studieuse (outre les quelques avions surtout en début d’année). Toujours en bas pour ’voir’ le prof (je trouve ça mieux que de regarder un écran mais après ça dépend de chacun), quitte à arriver à 6h30 pour trouver des places pour mon petit groupe.

22. Vacances ?
Comment ?? : / à part la semaine post partiels de janvier (où j’ai bossé la bioch les deux derniers jours quand même) rien du tout, ni Noël, ni jour de l’an. Mais je me rattrape bien maintenant : )

23. Sorties ?
2 cinémas en P1². Un ou deux anniversaires. Et un concert par an au Zenith : )

24. Les Parents dans tout ça ?
Toujours là pour moi, compréhensifs ; je leur dois en partie ma réussite. Si j’avais été seule en appart ces années là, je ne pense pas que j’en serais là aujourd’hui.

25. Quelle était votre attitude en cours ?
C’était très facile de me déconcentrer la première année mais quand même assez studieuse (et encore plus en P1²), détente à la pause, mots croisés (légendaires !) du 20minutes, on parlait, on se racontait nos vies ("t’as fais quoi ce week-end ? Devine ? T’as bossé ? Ben ouais...")... Heureuse de voir que nos discussions sont plus évoluées désormais.

26. Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ?
Le Netter (illustrations magnifiques) et les annales +++.

27. Vos matières préférées ?
L’anatomie, c’est la matière qui fait le plus ’médecine’ quand on débarque du lycée... et l’émerveillement que m’a suscité le premier cours ne m’a pas lâché (et pourvu que ça dure !).

La biochimie, matière très interessante et où il faut un minimum se creuser la tête (c’est appréciable car ce genre de matière est rare en P1). Quand j’en avais marre de bosser, je faisais de la bioch (ou de l’anat au choix) car quand je me mettais sur ces deux matières, je n’avais pas vraiment l’impression de travailler ; je prenais vraiment du plaisir (oui la P1 doit rendre fou !).

Puis citons la SHS, car c’est des points donnés quand on arrive à tout apprendre par coeur.

28. Celles que vous détestiez ?
La bio cell, je ne citerais que celle là car c’est la seule que je n’ai pas réussi à aimer (mis à part quelques cours) en 2 ans malgré ma bonne vieille méthode Coué.

29. Quelle(s) sont(est) les(la) matière(s) qui vous ont(a) posé problème ?
La bio cell, car à Nantes la moitié de l’épreuve est constituée d’exercices pas forcément evidents (et dont les réponses changent d’année en année alors que l’énoncé ne change pas) !

La physio ; je trouve cette matière difficile que ce soit la neuro ou la physio membranaire.

La neuro : il s’agit de faire des fiches et d’apprendre tout par coeur pour la rédactionnelle (ensuite les QCMs sont très simples, quand on connait bien son cours : aucun soucis).

En ce qui concerne la physio membranaire, j’ai eu 4/20 en primante alors que je l’avais pourtant beaucoup bossée. Même si j’ai appris peu après que la moyenne de la promo était aussi de 4, ça m’a bien énervé car j’ai vraiment eu l’impression d’avoir perdu du temps (qui manquait déjà) à bosser quelque chose où il était impossible d’avoir une note potable. Il y a des pièges partout. Après faut les trouver. J’ai eu 12/20 en doublante (et la moyenne de la promo est toujours voisine de 5)... je l’ai énormément bossée cette année... donc peut-être ai-je eu de la chance... ou pas. Mais les questions du concours sont très difficiles, et comme ce sont des QCMs, les points partent très vite.

30. Celles qui vous ont semblé faciles ?
L’anatomie, l’histologie, l’embryologie, la SHS.

Statistiques en doublante,et là il faut faire les annales +++ je ne faisais presque que ça et résultat : 18/20. Je n’aime pas du tout cette matière (la note ne fait pas tout : )). Je ne trouve pas ça interessant, mais quoiqu’il en soit le prof a raison quand il dit que c’est le meilleur rapport quantité de boulot/prix. Les stats peuvent rapporter gros, et ne croyez pas que ce sont des maths, c’est tout sauf ça (et tant mieux !).

31. Avez-vous travaillé avec les annales ?
OH OUI ! (je crois que vous avez compris !).

32. Etiez-vous motivée ?
Sinon je n’en serais pas là... sans motivation on n’y arrive pas (mais ça ne suffit pas non plus). Quand j’en avais marre, je m’imaginais le jour des résultats... et je ne voulais absolument pas avoir le même sentiment que la première fois et je m’y remettais.

33. Au point de vue sommeil ?
7h de sommeil par nuit... pas une seule grasse mat’ de l’année.

34. Gros stressé ou plutôt relax ?
Très stressée, nettement moins la seconde d’année ce qui a été très bénéfique. Il faut avoir confiance en soi (mais juste ce qu’il faut), sinon j’ai quand même gardé jusqu’au bout la peur de faire une appendicite le jour du concours et de ne pas pouvoir le passer (ça m’angoissait terriblement) !

35. Pratiquiez-vous une activité sportive en PCEM1 ? Quels étaient vos loisirs ?
Pas de sport (en PCEM1 ou ailleurs ^^)... loisirs : 10mn de piano le soir avant de me coucher ; manger au RU avec mes copains, écouter mon mp3 dans le tram... des trucs simples.

36. Votre sentiment sur les 1ères années ?
Il y a de tout... ceux qui sont là pour servir de décor et les gens vraiment motivés qui malheureusement ne seront pas tous récompensés.

37. Passer bizuth selon vous c’est... ?
possible evidemment... Il faut ABSOLUMENT se dire que la PCEM1 se fait en 1 an ! Car au pire...

38. Vos conseils aux futurs P1 ?
Sachez vous entourez de gens sérieux et motivés, essayez de garder quelques contacts avec le monde extérieur (après il faut savoir faire la part des choses) ; forcez vous à aimer les matières où vous avez du mal (Coué), ayez confiance en vous (ça peut faire la différence), faîtes beaucoup d’annales, et dîtes vous bien que la P1 se fait en 1 an. Bon courage.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

livreslivrescontactspublicationstwitter