logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Marseille, Primante, 151ème, 2004-2005

Quelle fac, quelle année ?

Marseille, année 2004-2005

Numerus clausus ?

Médecine : 305

Dentaire : 66

Masso-kinésithérapie : 95

Sage femme : 37

Manipulateur d’éléctroradiologie médicale : 30

Inscrits : 2 501

Bizuth ou carré ?

Bizuth.

Votre bac ? Votre mention ?

Bas S spé maths, mention Assez Bien

Votre niveau au lycée ?

Elève moyenne, je travaillais pas trop, juste ce qu’il fallait, je devais avoir 11 de moyenne générale.

Etiez-vous en avance en classe ? A quel âge êtes-vous rentré en P1 ?

Non, pas du tout, je suis arrivée à 18 ans en p1.

Logement personnel ou familial ?

Logement personnel. J’avais un studio. Ce qui m’a permis de travailler beaucoup, beaucoup, car je suis incapable de travailler quand il y a du monde autour de moi. Je rentrais des fois le week ends chez mes parents. Au départ c’était 2 fois par mois et vers la fin de chaque quadrimestre c’était plutôt une fois par mois parce que je trouvais que je prenais trop de retard en rentrant ( mais ça me détendait ).

Durée du trajet domicile-fac ?

10 minutes à pieds, c’était pratique, je perdais pas de temps dans les trajets et ça me faisait un ptit peu marcher.

Avez-vous une méthode de travail bien précise ?

A marseille on a cours que le matin, donc j’arrivais à midi, je mangeais le plus rapidement possible, et je recommençais à travailler vers 13h. Je commençais par apprendre les cours de la journée ( 2 matières par jours ), je me dépechais de les voir une première fois, je soulignais les mots importants. La première fois que je vois une leçon je ne retiens pas grand chose, car il y a trop d’informations à assimiler d’un coup, donc je passais vite. C’est surtout le fait de revenir et revenir sur les leçons qui m’a servi. Les leçons du jour me prenaient à peu près 4h par jour, et il me restait 4h pour réviser les autres leçons. Je révisais entre deux et quatre leçons en plus par jour.

J’avais fait un tableau, avec toutes les leçons de chaque matière, et je cochais à chaque fois que j’en révisais une. Il parait qu’au bout de 7 fois, on connait la leçon par coeur. Pour moi, c’est pas tellement vrai, mais ça permet de faire le point sur les leçons qu’on a beaucoup vues et celles qu’on a moins vues. ( Y’en a que j’avais vues que trois fois et que je connaissais mieux que celle que j’avais vues 8 fois, mais bon... ).

Par contre, je voudrais dire que pour moi c’est surtout à la fin du premier quad et au début du deuxième quad que la méthode de travail a vraiment pris forme. Comme j’étais primante, je pense que c’est le temps de l’adaptation. Au premier quad, et surtout au début de l’année, je n’avais pas autant de temps pour réviser des leçons la semaine, je me demandais même comment c’était possible.

Combien de temps travailliez-vous par jour ?

8h la semaine ( en plus des cours ), et 12 h le week end, sauf quand je rentrais chez mes parents pour le week end, là je devais travailler 3h en deux jours...

Aviez-vous commencé à travailler avant la rentrée pour prendre de l’avance ?

Non, mais je pense que j’aurais dû lire les 5 premiers chapitres du livre de Bio C, ça m’aurait évité de prendre du retard dans cette matière. Et ça peut aider à se sentir moins perdu au début ( commme c’était mon cas ), parce qu’on a beau savoir où on va et la quantité de travail qu’on va devoir faire, quand on arrive à la rentrée c’est pas pareil, c’est plus effrayant...

Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ?

Oui et non. J’allais dans une écurie où il y avait les classements. Ca permet de se situer par rapport aux autres, mais ça n’est qu’à titre indicatif parce qu’il y en a qui révise pour les écuries et d’autres non. Donc les classements ne sont pas toujours représentatifs de ce que l’on sait.

Sinon je penses que ce n’est pas nécessaire de se situer par rapport aux autres, parce que le principe c’est de tout savoir, et d’avoir entre 15 et 16 pour passer. Quand je faisais les annales ou les écuries pour moi le but c’était de faire tout juste et pas d’etre dans les meilleurs.

Aviez-vous une idole, un modèle pour réussir cette année ?

Non.

Connaissiez-vous Remede avant d’entrer en P1 ?

Oui, ça m’a permis de savoir à quoi m’attendre, bien que quand je sois entrée en P1 j’étais plus que paumée. Autrement je suppose que ça aurait été 100 fois pires.

Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ?

Non, vraiment pas.
La seule matière où on peut avoir de la chance, c’est les sciences humaines ( 99 textes à apprendre par coeur, et 4 à recracher le jour J ) et on est tombé sur 4 textes faciles... Comme je les connaissais tous et plus particulièrement les difficiles, j’étais pas contente.

Avez-vous pris des cours annexes pendant votre P1 ?

Une écurie. A marseille, il y a beaucoup d’écuries privées. Moi j’ai pris celle de la faculté, l’AEM2, c’est les P2 et les D1 qui font des QCM et qui les corrigent. On est dans les conditions de l’examens. Classements affichés à chaque fois.

Pourquoi ?

Ben selon moi c’est indispensable... Ca permet de ne pas prendre de retard, et surtout de savoir ce qu’il faut vraiment apprendre ( c’est à dire tout lol ), mais quand on est primant on sait pas trop comment ça marche, et on s’attend pas à autant de pièges dans les QCM. Il faut apprendre à pas tomber dedans.
Moi je sais que je baclais chaque fins de cours, et à chaque fois qu’aux écuries y’avait des QCM dessus ça me forçait à mieux apprendre.
Et puis ça permet de travailler avec d’autres gens, presque de se détendre, parce qu’on voit du monde et qu’on peut discuter un peu en même temps que la correction, sans culpabiliser parce qu’on est pas en train de travailler...

Avez-vous travaillé seule ?

Oui, je ne sais pas travailler en groupe. Je me déconcentre tout le temps. J’ai envie de parler, même si c’est sur les cours, et au final ça fait perdre du temps.
Mais je pense que ça doit être mieux pour le moral de travailler en groupe.

De quel milieu êtes-vous issu ?

Milieu moyen. Pas de médecin dans la famille. Père : employé à France Telecom et mère : retraitée.

Vos conseils aux futurs p1 ?

Mettre sa vie entre parenthèse mais ne pas le faire à moitié, parce que dans ce cas là on a l’impression de se sacrifier quand même et les résultats ne suivent pas.

Aller en cours. Ecrire TOUT ce que le prof dit, car TOUT est succeptible de tomber. Des fois, y’en a qui s’arrêtent d’écrire, parce que genre "ça c’est évident" ou "ça ça peut pas tomber au concours", mais c’est faux.
Si les profs insistent beaucoup sur une phrase du cours, qu’il la répète deux ou trois fois, c’est que ça sera surement une question au concours. Donc en rentrant à la maison, il faut noter sur une feuille tout ce qu’on pense qu’il va tomber ( une feuille par matière ).

Prendre des pauses.

Ne pas se dire qu’on l’aura en deux ans se foutu concours, en un an c’est possible.

L’ambiance dans votre amphi ?

Je dirai studieuse, pas trop de bruit, et chacun de son côté.

Vacances ?

Non, pas vraiment, à noël, je suis rentrée que 3 jours chez moi pour réviser... à cause du stress. Je pouvais pas prendre de vacances, j’étais en p1 quand même, lol ! Et tout le monde sait qu’en P1 vacances=révisions...

Sorties ?

Très peu, j’étais trop stressée. Pour moi dès que je faisais autre chose que réviser je perdais du temps, et perdre du temps sur mes révisions ça va pas... J’ai du sortir, euh 3 après midis en 8 mois... Quand on me proposait quelque chose j’avais qu’une envie c’est dire NON, pour pouvoir travailler. Et si j’acceptais, je culpabilisais et ce qui fait qu’avant de sortir j’avais du mal à travailler. Et puis je m’étais interdit de rentrer après minuit, parce qu’autrement j’allais être fatiguée le lendemain et pour moi c’était hors de question de pas commencer à travailler à huit heures : ce fut une année de frustrations !

Disons, que heureusement que y’avait les week ends où je rentrais chez mes parents. Là je faisais rien, certes j’avais toujours une arrière pensée pour mes cours mais bon..., je reposais les pieds sur terre au moins.
Et puis j’avais droit à pleins de conseils : fais des repas normaux, mange de la viande pour les protéines, dors, arrête de travailler, fais des pauses etc...

Les Parents dans tout ça ?

Heureusement qu’ils étaient là, sinon je crois bien que j’aurais jamais eu ma p1. Ils m’ont vraiment beaucoup, beaucoup soutenue, j’ai de la chance.
Ils me téléphonaient tous les jours, je me sentais moins seule.

Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ?

Non, rien du tout en plus des cours, et je pense qu’ils sont suffisament clairs, pas besoin d’apprendre ou même de lire des choses en plus.

Vos matières préférées ?

Au premier quad : physique, parce que c’était la seule matière où il fallait un peu plus réfléchir ( par rapport à la chimie et à la bio C )

Au deuxième quad : embryo parce que c’est interessant et facile et physiologie j’ai trouvai que cette matière ne demandait pas beaucoup d’apprentissage mais plutôt une logique de la compréhension. Ces deux matières m’ont beaucoup plues et interessées.

Celles que vous détestiez ?

Détester c’est un grand mot, mais j’amais pas trop la bio C et l’anatomie. En bio C, c’était sur le livre de Pierre Cau et en anatomie c’était des polycopiés, et le cours était fait pas des profs qui n’avait ni rédiger le livre ni le polycopié, ce qui fait que le cours ne collait pas parfaitement à ce qu’on devait apprendre, et donc j’avais plus de difficulté pour retenir. Et comme j’ai besoin d’entendre pour apprendre ben voilà.

L’histologie, j’ai pas trouvé que c’était très interessant.

Quelle(s) sont(est) les(la) matière(s) qui vous ont(a) posé problème ?

ANATOMIE, à chaque fois que je sortais de la leçon j’étais toute contente de moi, et quand je faisais les annales je me trouvais nule. C’était très pointilleux et à chaque fois ils changeaient un mot dans la leçon que j’avais même pas vu. Donc bon... Au final j’ai eu 33,9/40 ( grâce aux annales que j’ai fait et refait ).

Celles qui vous ont semblé faciles ?

L’embryologie, c’était vraiment une matière que j’ai trouvé très facile je crois que ça m’a jamais posé beaucoup de problème. Le début ça ressemblait au programme du lycée avec le cycle hormonale de la femme, le spermatoyoïde et tout.

Avez-vous travaillé avec les annales ?

Oui et oui !!!! C’est très important de faire des annales !! Les profs posent beaucoup les mêmes questions d’une année sur l’autre. Pour moi il faut presque les connaitre par coeur. Je les avais toutes faits ( ou presque ) environ deux fois.

Dès que j’avais vu une leçon suffisament de fois, je faisais les annales se rapportant à la leçon, pour voir ce que je connaissais mal, ou des fois même ce que j’avais pas appris parce que c’était qu’une toute petite phrase que le prof avait dit en plus... Et comme ça je pouvais réapprendre la leçon, en me disant : "ah ouiiiii, ça c’est écrit, chui bête de pas l’avoir vu".

Etiez-vous motivée ?

Très, et ça peut faire la différence.

Au point de vue sommeil ?

Disons que j’étais tout le temps fatiguée et que je dormais beaucoup : 9 à 10 heures par nuit. Trop à mon gout, mais quand je suis fatiguée j’arrive pas à me forcer à rester éveillée.

Et puis faut pas croire, d’être tout le temps stressée comme une folle, c’est très fatiguant, ça prends beaucoup d’energie.

Gros stressé ou plutôt relax ?

Stressée !!! Ce qui me stressait c’était de pas travailler.

Pratiquiez-vous une activité sportive en P1 ? Quels étaient vos loisirs ?

Pas de sport, et pas tellement de loisirs, dormir.

Votre sentiment sur les P1 ?

Une vague impression que tout le monde travail mais sur les 2 500 inscrits il y en a environ 1 000 qui abandonnent et d’autres qui ne travaillent pas suffisament. Mais beaucoup de personnes qui travaillent beaucoup et qui sont mal classé.

Passer bizuth selon vous c’est... ?

Plus que possible, il suffit de pas prendre de retard. Moi le retard c’était presque un mot que je connaissais pas, parce que pour moi avoir du retard, c’était pas avoir vu de leçons en plus de celle qu’on venait de voir en cours alors bon...

livreslivrescontactspublicationstwitter