logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maieutique

Les P1 de marni, 35 ans et 2 enfants

Quelle fac, quelle année ?
Nantes, 2008/2010

Numerus clausus ?
216 en médecine, 35 dentaire, 27 Sage-femme.

Bizuth ou carré ? Votre place ?
Bizuth, 445ème, Carrée 264ème pour environ 1250 étudiants inscrits en PCEM1.

Votre bac ? Spécialité ? Votre mention ? Année ?
Bac C (maths & physique-chimie, ancêtre du bac S) sans mention en 1994.

Votre parcours ?
DUT génie-civil puis diplôme d’ingénieur anglais en génie thermique du bâtiment, ingénieur d’études pendant 4 ans en Angleterre puis 4 ans en France.

Avez-vous fait une remise à niveau ?
Au départ j’ai tenté les concours Kiné et je me suis remise à niveau pendant 1an avec le cned (histoire de voir ce qu’était une cellule et ses organites, revoir un peu de chimie). Je me suis royalement plantée à ces concours, pas vraiment préparée. En fait, au fond de moi, c’était sage-femme que je voulais faire mais n’osais pas regarder la P1 et puis je me suis hyper renseignée (grâce à remede) et j’ai tenté.

Logement personnel ou familial ?
Personnellement familial : avec compagnon et 2 enfants en bas âge (2 et 4 ans au début de ma 1ère P1)

Durée du trajet domicile-fac ?
30 minutes, mélange de voiture et tram.

Avez-vous une méthode de travail bien précise ?
Pas vraiment non ! ma 1ère P1 j’ai pris beaucoup de retard et j’ai couru après tout le temps. A la 2ème j’essayais au moins de bosser les cours du matin l’après-midi. En gros, pour les exams j’avais bossé certains cours 4 fois d’autres 5. Impossible pour moi de faire plus que ça.

Combien de temps travailliez-vous par jour ?
En semaine, lorsque j’avais cours le matin (8h-12h), je travaillais de 13h30-14h à 18h, avec parfois un peu de déconcentration au cours de l’aprèm.
A 18h, j’allais chercher les enfants à l’école, la journée s’arrêtait là, de même quand on avait ED l’après-midi, je ne bossais pas les soirs, j’avais la tête beaucoup trop farcie pour ça !
Le weekend, très peu de boulot, 4h maxi au total (impossible de travailler avec les enfants dans la maison).
Un mois et demi avant les partiels, je bossais en plus 1h le soir et j’allais passer mes weekends chez mes parents pour pouvoir bosser.

Quelles ont été vos difficultés ?
Ce qui a été le plus dur était de ne plus avoir de vie : même si je ne bossais pas comme une âne le weekend je m’interdisais les soirées entre amis pour ne pas prendre de sommeil de retard. Donc, plus trop de bouffe entre amis, plus de balades le weekend.
Un peu dur aussi de penser que le weekend, les autres comblaient leur retard, et moi j’en prenais.

Et l’intégration quand on a 35 ans ?
On était un petit groupe de dinos et quelques jeunes avec nous. Comme les jeunes étaient matures et moi très immature, on a trouvé un équilibre. Franchement personne ne m’a jamais fait de remarques, certains était étonnés de me voir, c’est tout.

Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ?
Avec le concours blanc, on pouvait se situer car assez représentatif, mais bon, on se pose toujours des questions, surtout si comme moi, on est classée un peu à la traine…

Connaissiez-vous Remede avant d’entrer en PCEM1 ?
Oui, j’avais lu les témoignages, le forum, les renseignements concernant ma fac... j’ai trouvé ça rassurant de savoir à quoi s’attendre.

Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ?
Oui et non. Au 1er semestre en SHS, quand un quart des points d’une épreuve tombe sur le seul sujet sur lequel j’avais fait une impasse, l’autre quart sur une partie de cours que je ne maitrisais pas du tout, et puis un peu de trou noir avec la panique, j’ai trouvé que j’avais pas eu trop de chances.
Mais avec un peu de recul on peut pas vraiment appeler ça de la malchance, fallait pas faire d’impasse et puis c’est tout. Mais je pense que je m’en serai voulu à vie si j’avais pas eu ce concours !

Aux épreuves du mois de mai, j’ai revu entre les 2 jours d’exam une partie de cours que je ne connaissais pas très bien, j’en ai bavé à la bosser après une journée d’exams, mais le lendemain, coup de bol, les questions de cours de biocell sont tombés sur ce chapitre.

Avez-vous pris des cours annexes pendant votre 1ère année ?
Non, j’ai suivi le tutorat sur une moitié d’année, ensuite ça m’a un peu saoulée et j’ai préféré bosser dans mon coin.

Pourquoi ?
Contre ma politique personnelle et parce que je ne vois pas en quoi ça m’aurait servi, j’avais pas d’argent à gaspiller là-dedans (un emprunt de maison sur le dos,etc…)

Avez-vous travaillé seul ?
Oui, je travaillais seule chez moi. Evidemment, on s’entraidait entre amis ou on s’embrouillait, au choix !

De quel milieu êtes-vous issu ?
Je suis la 1ère à mettre les pieds dans le milieu, mère au foyer et père agent de maitrise, la bonne vieille classe moyenne.

L’ambiance dans votre amphi ?
Tranquille, j’allais dans l’amphi avec retransmission vidéo, l’amphi où était le prof était insupportable et bourré de gens qui n’avait rien à y faire. ça papotait tout le temps, plutot dur d’y suivre un cours, c’était un mix entre meetic et défilé de mode, très peu pour moi.

Vacances ?
Une semaine après les partiels de début janvier. Très dur de passer les vacances de noël à bosser chez mes parents, un peu déprimant même ! heureusement ils étaient adorables et s’occupaient de tout, je n’avais qu’à mettre les pieds sous la table !

Sorties ?
quelles sorties ? bon, pour tout vous avouer, avant la P1 je ne sortais quasiment pas, ça n’a pas changé grand chose !

Quelle était votre attitude en cours ?
Studieuse, je considérais que tout ce que je retenais du cours ne serait plus à apprendre plus tard. J’avais pas de temps à perdre à papoter, même si ça arrivait de temps en temps.

Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ?
Non, à part les bouquins d’anatomie de temps en temps.

Vos matières préférées ?
Les SHS car hyper interessantes à écouter, l’embryologie et la physiologie.

Celles que vous détestiez ?
les SHS car ignobles à apprendre débilement par cœur mot à mot. Sinon l’anatomie, aucune affinité pour la matière et l’attitude des profs pédents qu’on avait (à part un) n’ont rien fait pour arranger mon problème.

Avez-vous travaillé avec les annales ?
voui, presque pas en 1ère P1, oulala, grosse erreur ! A la 2è P1, j’en ai fait plus, mais j’aimais pas trop ça car on manquait de corrections ou celles qu’étaient données par le tutorat était parfois erronées et ça avait le don de m’agacer.

Etiez-vous motivée ?
Oui mais si ça avait pu me tomber tout cuit dans le bec, ça m’aurait pas déplu. Je me suis très souvent posé la question si j’étais assez motivée, vu le peu de temps que je passais à bosser parfois.

Au point de vue sommeil ?
8h par nuit, mais c’était pas suffisant.

Grosse stressée ou plutôt relax ?
ni trop speed, ni trop cool. Un peu plus stressée la 2è P1 quand même.

Pratiquiez-vous une activité sportive en PCEM1 ? Quels étaient vos loisirs ? C’est quoi ça le sport ? courir après mes enfants dans le parc, ça compte ?

Votre sentiment sur la 1ère année ?
HYPER traite….. : 1ère P1 au début, ohlala, mais c’est pas super dur, on va bosser tranquillou….je me suis réveillée au mois de novembre, TROP tard j’ai récupéré, à peu près mon retard en SHS (car plus gros coeff) mais bcp de retard dans le reste des matières.
En redoublant, j’ai compris que certaines choses que j’avais trouvé « faciles » m’étaient complètement passées au-dessus de la tête et que je n’avais même pas su que je n’avais pas compris. La 2è année, on fait plus de liens.

Passer bizuth selon vous c’est... ?
Possible puisque les 1ers classés chez nous sont quasiment tous bizuths, mais je reste persuadée qu’ils ne viennent pas de la même planète que les autres….

Vos conseils aux futurs P1 ?
Si vous êtes du genre super glandouilleur, forcez-vous à bosser au moins 2h par jour pour garder un rythme, sinon la semaine à ne rien faire passe très vite.
Pour les fous du boulot, stressés, arrêtez-vous quand ça ne rentre plus, aérez-vous.

Sinon c’est loin d’être l’horrible année que l’on décrit souvent, oui y a du boulot, un peu de compétition, mais elle est avec soi-même et pas avec les autres.

Vos conseils aux Dinos ?
ORGANISATION et ENTOURAGE, c’est tout (?!) ce dont vous aurez besoin. Un(e) Conjoint(e) à fond dans le projet avec vous, prêt à s’occuper des enfants souvent, et qui vous soutient moralement dans les moments de blues. Un financement bien ficelé, difficile de bosser si on a des pb de fric qui vous pourrissent la vie.

Comment les enfants ont vécu la P1 ?
Très bien, beaucoup mieux que quand maman déprimait en congé parental, j’avais beau être là toute la journée, c’est pas pour ça que je m’en occupais plus.
Et puis, franchement c’était pas pire que quand je bossais, à part les weekends pré-exams. Ils m’encourageaient beaucoup, ont même fini par me mettre la grosse pression en me disant qu’ils seraient très déçus si je ratais mon concours….

livreslivrescontactspublicationstwitter